Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,

Jean le Baptiste proclamait :

« Voici venir derrière moi

celui qui est plus fort que moi ;

je ne suis pas digne de m’abaisser

pour défaire la courroie de ses sandales.

Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ;

lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

En ces jours-là,

Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée,

et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.

Et aussitôt, en remontant de l’eau,

il vit les cieux se déchirer

et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe.

Il y eut une voix venant des cieux :

« Tu es mon Fils bien-aimé ;

en toi, je trouve ma joie. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

Dimanche dernier, nous fêtions l’Épiphanie du Seigneur. Cette fête nous a rappelé comment Dieu s’est manifesté à des mages, des hommes qui étaient totalement étrangers à la foi mais qui se sont mis en route vers “le roi des juifs.” Trente ans plus tard, nous arrivons au baptême de Jésus. C’est sa première manifestation publique. C’est le premier dévoilement aux yeux de tous de ce qu’il est réellement. Beaucoup ne voient en lui qu’un homme comme les autres. Aujourd’hui, c’est Jean Baptiste qui nous le fait connaître : “Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales.”

Les textes bibliques qui précèdent l’Évangile nous préparent à accueillir son message. Nous avons entendu le prophète Isaïe : son message a été écrit pour des exilés. Après quarante ans d’exil, certains n’étaient pas très décidés à rentrer en Palestine. Isaïe leur annonce que la Parole de Dieu est efficace. La terre promise comblera tous leurs besoins. L’alliance entre Dieu et son peuple continuera. Mais pour que cette alliance soit possible, il faut une réponse effective de le part des hommes : “Prêtez l’oreille, écoutez, cherchez, que le mécréant revienne vers le Seigneur, mes pensées ne sont pas vos pensées…” C’est ainsi que le prophète nous prépare à accueillir les fruits du baptême.

Dans la seconde lecture, saint Jean nous parle de l’Esprit Saint, de l’eau et du sang. L’Esprit de Pentecôte témoigne de la condition divine du Christ. Du baptême jusqu’à la croix, nous découvrons en lui le Fils de Dieu. Il nous rejoint dans notre humanité. Comme le disait le pape Jean-Paul II, il est celui qui a donné les hommes à Dieu et Dieu aux hommes. Et dans l’Évangile de saint Jean, nous lisons que Dieu a tellement aimé le monde qu’il lui a donné son Fils unique.

L’Évangile de saint Marc nous rapporte l’événement du baptême de Jésus. Ce baptême donné par Jean Baptiste était un geste de pénitence. Ceux qui demandaient à le recevoir manifestaient qu’ils se reconnaissaient pécheurs. Ils étaient plongés dans les eaux du Jourdain et en ressortaient purifiés. Cette démarche les engageait sur la route d’une véritable conversion. Or voilà que Jésus est là. Il se tient au milieu de tous ces gens qui demandent à Dieu de les apaiser. Bien sûr, lui, le Fils bien-aimé du Père n’avait pas de péché à se faire pardonner. Alors pourquoi demande-t-il à recevoir ce baptême de conversion ?

Certains répondent qu’il a voulu donner l’exemple. C’est sans doute bien, mais il nous faut aller plus loin. La démarche de Jésus a une signification unique. Il faut savoir que le mot “baptême” signifie “plonger”. Au jour de son baptême, Jésus, pur de tout péché, a été plongé dans l’eau du Jourdain. Il en est ressorti porteur de tout le péché du monde. Il l’a pris sur lui pour nous en libérer. Quant à nous, au jour de notre baptême, nous avons été immergés dans l’amour qui est en Dieu, Père, Fils et Saint Esprit. Ce jour-là, Jésus nous a dit : “Tu es mon enfant bien-aimé.”

Jésus n’avait pas besoin de ce baptême donné par Jean Baptiste. Il n’avait pas de péché à se faire pardonner. Mais il a tenu à rejoindre tous les hommes pécheurs. Il a pris sur lui tous leurs péchés et toutes leurs misères. Avec nous, il porte sa croix et nous la portons avec lui. Notre vie peut être marquée par bien des faiblesses, des histoires tourmentées ou malheureuses. Mais le Seigneur est là. Il nous rejoint. Avec lui, c’est l’espérance qui renaît. La bonne nouvelle est annoncée aux pauvres, les pécheurs sont pardonnés, les malades sont guéris et relevés. Quand Jésus est là, plus rien ne peut être comme avant.

Le baptême de Jésus a été le point de départ de sa mission. Tout au long de son ministère, il a annoncé la bonne nouvelle aux pauvres, il a pardonné, guéri, relevé. Il a fait renaître l’espérance là où il n’y en avait plus. Comme lui, nous sommes envoyés dans le monde pour déchirer le voile qui empêche les hommes de reconnaître qu’ils sont les enfants bien-aimés du Père. Il suffit parfois de peu de choses : un regard d’amour pour celui qui n’arrive plus à s’aimer, un geste de solidarité pour celui qui n’a plus rien, une démarche de pardon pour celui qui nous a blessés ou que l’on a blessé, une marque de très grand respect pour celui qui est méprisé et qui n’arrive plus à se respecter lui-même. Ces gestes de solidarité sont très importants. Ils contribuent à faire déchirer ce qui empêche de savoir qu’ils sont les fils bien aimés du Père.

L’eucharistie qui nous rassemble chaque dimanche est le sacrement de la “nouvelle alliance” entre Dieu et les hommes. C’est pour cela qu’elle est si importante pour nous. Elle est “source et sommet de toute vie chrétienne et de toute évangélisation”. Le Seigneur ne cesse de rejoindre les communautés rassemblées en son nom. Il nous suffit d’accepter que l’amour de Dieu nous habite.


Messe de ce dimanche retransmise en direct à 11h

Vous pourrez suivre la messe de ce dimanche célébrée au centre paroissial de Saint-Orens à 11h00, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à notre chaîne Youtube « Ensembles StOrens et Castanet »


Intentions de messe ce week-end

A Escalquens :

Pour Lucienne, François et Alain DES

A Saint-Orens :

Pour les défunts

Pour Brigitte SUTTER, Alexandrine BAQUÉ, Rose GALINIER

Jean-Claude SALABURA, Janine BURLIN

Les défunts des familles REVOL et FONTÈS

Pour les vivants :

Thomas De SOLAN et les familles De SOLAN, MORIN et AMOROZ

Gaston, Victoria et Jeanne LAMY

Pour demander une intention de messe :

A Castanet :

  • par mél : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Par courrier : Presbytère – 2 rue Jean Gironis – 31320 Castanet
  • Dans la boîte aux lettres du presbytère (écrire « intention » sur l’enveloppe)

A Saint-Orens :

  • par mél : secteur.storens@gmail.com
  • Par courrier : Presbytère – Place du Souvenir – 31650 SAINT-ORENS
  • Dans la boîte aux lettres du presbytère (écrire « intention » sur l’enveloppe)

Offrande demandée : 18 €


Sont partis rejoindre notre Seigneur :

Sur l’ensemble paroissial de Castanet :

Brigitte SUTTER (68 ans) le 30 décembre à Castanet

Alexandrine BAQUÉ (78 ans) le 30 décembre à Castanet

Rose GALINIER (90 ans) le 31 décembre à Castanet

Jean-Claude SALABURA (68 ans) le 31 décembre à Castanet

Janine BURLIN (79 ans) le 2 janvier à Castanet

Maria BONHOURE (86 ans) le 4 janvier à Rebigue

Jean-Claude Gardelle (77 ans) le 7 janvier à Deyme

Annette LOPES D’ANDRADE (84 ans) le 8 Janvier à Castanet

Sur l’ensemble paroissial de Saint-Orens :

Francine CARRERE (96 ans) le 29 décembre à Auzielle

Lucienne MILHES (71 ans) le 31 décembre à Labège

Jean Pierre GAILLIARD le 2 janvier à Escalquens

Christian DEROUBAIX (86 ans) le 4 janvier à Odars

Michel De NAYVILLE (91 ans) le 7 janvier à Labége.

Jacques MARQUE (77ans) le 8 janvier à Escalquens

Seigneur, accueille-les dans Ta Lumière,

qu’ils reposent en paix auprès de Toi.


Acte de communion spirituelle

Seigneur Jésus,

je crois fermement que Tu es présent

dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie.

Je T’aime plus que tout

Et je Te désire de toute mon âme.

Je suis empêché de te recevoir sacramentellement,

Mais je désire ardemment communier avec Toi.

Viens visiter mon âme.

Je T’accueille et je m’unis pleinement à Toi.

Ne permets pas que je sois séparé de Toi.

Amen


Nous avons besoin de vous , merci pour votre aide


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour