Diocèse de Toulouse - Auzeville, Corronsac, Castanet, Deyme, Mervilla, Pechabou, Pompertuzat, Rebigue

Auteur : communication Page 2 of 23

La lettre du Père Daniel (18/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

comme on l’écoutait,

Jésus ajouta une parabole :

il était près de Jérusalem

et ses auditeurs pensaient que le royaume de Dieu

allait se manifester à l’instant même.

Voici donc ce qu’il dit :

« Un homme de la noblesse

partit dans un pays lointain

pour se faire donner la royauté et revenir ensuite.

Il appela dix de ses serviteurs,

et remit à chacun une somme de la valeur d’une mine ;

puis il leur dit :

“Pendant mon voyage, faites de bonnes affaires.”

Mais ses concitoyens le détestaient,

et ils envoyèrent derrière lui une délégation

chargée de dire :

“Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.”

Quand il fut de retour après avoir reçu la royauté,

il fit convoquer les serviteurs auxquels il avait remis l’argent,

afin de savoir ce que leurs affaires avaient rapporté.

Le premier se présenta et dit :

“Seigneur, la somme que tu m’avais remise

a été multipliée par dix.”

Le roi lui déclara :

“Très bien, bon serviteur !

Puisque tu as été fidèle en si peu de chose,

reçois l’autorité sur dix villes.”

Le second vint dire :

“La somme que tu m’avais remise, Seigneur,

a été multipliée par cinq.”

À celui-là encore, le roi dit :

“Toi, de même, sois à la tête de cinq villes.”

Le dernier vint dire :

“Seigneur, voici la somme que tu m’avais remise ;

je l’ai gardée enveloppée dans un linge.

Le dernier vint dire :

En effet, j’avais peur de toi,

car tu es un homme exigeant,

tu retires ce que tu n’as pas mis en dépôt,

tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.”

Le roi lui déclara :

“Je vais te juger sur tes paroles,

serviteur mauvais :

tu savais que je suis un homme exigeant,

que je retire ce que je n’ai pas mis en dépôt,

que je moissonne ce que je n’ai pas semé ;

alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent à la banque ?

À mon arrivée, je l’aurais repris avec les intérêts.”

Et le roi dit à ceux qui étaient là :

“Retirez-lui cette somme

et donnez-la à celui qui a dix fois plus.”

On lui dit :

“Seigneur, il a dix fois plus !

– Je vous le déclare :

on donnera à celui qui a ;

mais celui qui n’a rien

se verra enlever même ce qu’il a.

Quant à mes ennemis,

ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux,

amenez-les ici

et égorgez-les devant moi.” »

Après avoir ainsi parlé,

Jésus partit en avant

pour monter à Jérusalem.

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

Jésus a dit « Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour la moisson ». L’Église a besoin d’une multitude d’acteurs et de témoins pour annoncer l’Évangile de la vie et la joie de la Bonne Nouvelle.

Des jeunes parents s’engagent dans la catéchèse et des animateurs dans les aumôneries ; des couples accompagnent des fiancés et de jeunes parents vers le mariage et le sacrement du baptême ; des baptisés travaillent dans l’ombre pour accompagner la vie matérielle, comptable et administrative des communautés ; des baptisés vont visiter des malades et des prisonniers ainsi que les personnes âgées qui ont besoin d’un sourire ; balayer les églises et préparer la sacristie sont des petits services invisibles ; chanter, jouer pour célébrer le Seigneur annonce la joie du salut ; s’engager pour plus de justice sociale et pour le respect de la vie … tous ces services sont essentiels pour que le Corps ecclésial s’articule harmonieusement au service du monde.

Certains sont prêts à répondre généreusement et de manière radicale pour le service de Dieu et de leurs frères et sœurs en humanité en suivant le Christ Jésus.

Ils sont prêts à répondre « Me voici Seigneur, envoie moi ». Isaie.

Aujourd’hui, au séminaire saint Cyprien, quelques jeunes ou moins jeunes de notre province sont admis parmi les candidats au sacerdoce. Un pas supplémentaire vers l’ordination au ministère de prêtre.

Pierre Cussonnet, que nous connaissons bien, nous donne quelques nouvelles et nous partage le sens de cette admission.

Nous prions pour lui et les autres candidats, et nous supplions le Seigneur d’appeler de jeunes hommes à devenir prêtre. Réjouissons-nous des sept qui viennent d’entrer en propédeutique dont un jeune de Saint-Orens, qui se souvient des prêtres qui ont servi dans nos paroisses et des différentes catéchistes.


Groupe Whatsapp pour les familles

Jouer et prier chaque jour

Rendez-vous ce samedi, 21 novembre à 18h30

Aujourd’hui, beaucoup d’activités extrascolaires des enfants se sont arrêtées à cause du confinement.

Vos jeunes enfants s’ennuient pendant leur temps libre ? Vous êtes désolés de les voir passer leur journée sur internet ? Vous seriez heureux qu’ils trouvent des activités constructives ?

La paroisse de Saint-Orens et Castanet vous propose sur Whatsapp une série de jeux, d’idées pour jouer et prier avec d’autres enfants depuis chez vous. C’est une proposition libre et sans engagement, sous la responsabilité d’une équipe d’animateurs en lien avec le curé.

Pour plus d’informations, veuillez vous manifester en écrivant à l’adresse : irenee.romanoff@hotmail.fr

Rejoignez-nous le samedi 21 novembre à 18h30 sur Whatsapp pour le lancement du groupe en utilisant le lien ci-dessous : https://chat.whatsapp.com/HkyoZJNnhEDGpf4XklfSSn


Adoration du Saint-Sacrement

Le Saint Sacrement est exposé dans l’église de Saint-Orens tous les jours de la semaine entre 18h et 19h. Un prêtre est présent pour accueillir, discuter ou confesser ceux qui le souhaitent.

A Castanet, le Saint Sacrement est exposé dans l’église les mardis, jeudis et vendredis entre 14h00 et 18h00.

Un prêtre est présent dans l’église chaque mardi entre 10h00 et 12h00 et chaque vendredi entre 17h00 et 18h00.

Si vous priez, une source jaillira de vos cœurs, une source de vie. Si vous priez fort, si vous priez avec foi, cette source vous accordera des grâces et votre communauté se fortifiera


Ouverture des églises

Afin que les personnes désireuses de le faire puissent venir y prier, une permanence d’ouverture des églises est assurée :

  • Église de Saint-Orens : Chaque jour, week-end compris, entre 9h et 18h.
  • Église de Castanet : Du mardi au vendredi entre 8h30 et 18h. Les samedis et dimanches entre 9h00 et 18h.
  • Église d’Escalquens : Chaque dimanche de 10h à 12h
  • Église de Labège : Chaque dimanche de 14h30 à 17h
  • Église de Belberaud : Chaque dimanche de 14h30 à 17h

La vidéo du jour

Des nouvelles de Pierre CUSSONNET

Pour accéder à la page Facebook du séminaire Saint-Cyprien cliquez ICI


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

Qui est mon prochain ? Le mot ‘‘prochain’’ dans la société du temps de Jésus indiquait d’ordinaire celui qui était le plus proche, voisin. On considérait que l’aide devait aller en premier lieu à celui qui appartient au même groupe que soi, à sa propre race. Un Samaritain, pour certains Juifs de cette époque, était considéré méprisable et impur, et on ne l’incluait pas parmi les proches qui devaient être aidés. Jésus, juif, transforme complètement cette approche : il ne nous invite pas à nous demander qui est proche de nous, mais à nous faire proches, prochains. […] Donc, je ne dis plus que j’ai des ‘‘prochains’’ que je dois aider, mais plutôt que je me sens appelé à devenir un prochain pour les autres. (FT 80-81)


La pause musicale


La prière du jour

Seigneur, tu es ma solidité et ma force.

Sur toi, je peux m’appuyer quand je suis faible

Ou que je ne vois pas clair.

Tu ne changes pas,

Même si, moi, je suis ballotée

Par les flux et reflux de la vie.

En toi, je demeure dans la confiance.

Je ne perds pas pied dans l’instant présent.


Mère Teresa

Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel (17/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.

Or, il y avait un homme du nom de Zachée ;

il était le chef des collecteurs d’impôts,

et c’était quelqu’un de riche.

Il cherchait à voir qui était Jésus,

mais il ne le pouvait pas à cause de la foule,

car il était de petite taille.

Il courut donc en avant

et grimpa sur un sycomore

pour voir Jésus qui allait passer par là.

Arrivé à cet endroit,

Jésus leva les yeux et lui dit :

« Zachée, descends vite :

aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »

Vite, il descendit

et reçut Jésus avec joie.

Voyant cela, tous récriminaient :

« Zachée, debout, s’adressa au Seigneur :Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »

« Voici, Seigneur :

je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens,

et si j’ai fait du tort à quelqu’un,

je vais lui rendre quatre fois plus. »

Alors Jésus dit à son sujet :

« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison,

car lui aussi est un fils d’Abraham.

En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver

ce qui était perdu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et Saint-Orens,

Monsieur le premier ministre a rendu la décision que nous attendions tous avec impatience.

La situation sanitaire actuelle ne permet pas encore de nous retrouver pour célébrer l’Eucharistie : cf au communiqué de presse.

Nous sommes tristes, mais nous poursuivons dans l’Esperance et l’obéissance.

Nous restons bien unis en rendant grâce pour les petites propositions qui nous sont offertes dans nos ensembles paroissiaux.

Des églises sont ouvertes et le Saint Sacrement exposé avec la possibilité de se confesser.

Nous nous retrouverons encore ce dimanche du Christ Roi pour une messe en visio.

Les groupes de catéchèse poursuivent leurs rencontres à distance, les parents sont bien mobilisés.

L’aumônerie se retrouve régulièrement.

Vous serez attentif à la proposition d’Irènée pour des temps de jeux et de prière sur whatsapp. Faites le savoir à vos enfants et petits-enfants, nous confions ce patronage à l’intercession du bienheureux Carlo Acutis. Il est ce jeune adolescent, mort prématurément, qui voulait être apôtre du Seigneur sur les réseaux sociaux.

Bienheureux Carlo priez pour nous !


Communiqué de presse

Suite à la rencontre avec le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur ce lundi 16 novembre 2020 :

Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF) et le Père Hugues de Woillemont, Secrétaire général de la CEF ont rencontré, avec les autres représentants des cultes, le Premier Ministre Monsieur Jean Castex et Monsieur Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, afin d’étudier les éventuelles évolutions des modalités d’exercice du culte dans le contexte sanitaire présent.

Cette concertation s’inscrivait dans le calendrier rappelé par le Conseil d’État dans sa décision rendue le 7 novembre 2020.

Le Premier Ministre a fermement redit que les conditions sanitaires ne permettaient pas aujourd’hui une reprise des célébrations publiques. Il a chargé le ministre de l’Intérieur de préparer sans tarder, en lien avec les représentants des cultes, les protocoles nécessaires à une reprise maîtrisée à partir du 1er décembre selon ce que les conditions sanitaires permettraient.

La CEF a déjà présenté au Ministre de l’Intérieur un protocole sanitaire détaillé en vue notamment de la reprise des messes en public dans les meilleures conditions de sécurité. Seront également présentées les conditions de reprise d’autres activités pastorales en « présentiel » (catéchisme, aumônerie, Conseils…).

Le Premier Ministre a rappelé la volonté du gouvernement d’obtenir des conditions sanitaires les meilleures pour le temps de Noël.

Comme les autres représentants des cultes présents, Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort et le Père Hugues de Woillemont ont exprimé la forte attente des fidèles. La CEF mesure la déception et l’impatience de beaucoup de fidèles mais les catholiques sauront tenir dans cette attente et cette privation.

Le gouvernement assume ses responsabilités à l’égard de la situation sanitaire du pays et nous devons tous accepter d’en être des acteurs. En respectant ces mesures sanitaires, l’Église participe de l’effort national de lutte contre l’épidémie.


Pour les enfants, jouer et prier chaque jour

Aujourd’hui, beaucoup d’activités extrascolaires des enfants se sont arrêtées à cause du confinement.

Vos jeunes enfants s’ennuient pendant leur temps libre ? Vous êtes désolés de les voir passer leur journée sur internet ? Vous seriez heureux qu’ils trouvent des activités constructives ?

La paroisse de Saint-Orens et Castanet vous propose sur Whatsapp une série de jeux, d’idées pour jouer et prier avec d’autres enfants depuis chez vous. C’est une proposition libre et sans engagement, sous la responsabilité d’une équipe d’animateurs en lien avec le curé.

Pour plus d’informations, veuillez vous manifester en écrivant à l’adresse : irenee.romanoff@hotmail.fr

Rejoignez-nous le samedi 21 novembre à 18h30 sur Whatsapp pour le lancement du groupe en utilisant le lien ci-dessous : https://chat.whatsapp.com/HkyoZJNnhEDGpf4XklfSSn


La vidéo du jour

La vie de Carlo Acutis, l’apôtre de l’Eucharistie.


Information

Pierre CUSSONNET, séminariste, qui passa une année à Saint-Orens, au service de notre ensemble paroissial, puis une année à Madagascar, dans un foyer d’accueil auprès d’enfants défavorisés et handicapés, sera admis au ministère presbytéral, lors d’une messe présidée par Mgr Le Gall, demain mercredi 18 novembre à 11h00. Vous pourrez suivre cette messe en direct sur la page Facebook du séminaire Saint Cyprien :

https://www.facebook.com/seminairesaintcyprien


Adoration du Saint-Sacrement

Le Saint Sacrement est exposé dans l’église de Saint-Orens tous les jours de la semaine entre 18h et 19h. Un prêtre est présent pour accueillir, discuter ou confesser ceux qui le souhaitent.

A Castanet, le Saint Sacrement est exposé dans l’église les mardis, jeudis et vendredis entre 14h00 et 18h00.

Un prêtre est présent dans l’église chaque mardi entre 10h00 et 12h00 et chaque vendredi entre 17h00 et 18h00.

« Si vous priez, une source jaillira de vos cœurs, une source de vie. Si vous priez fort, si vous priez avec foi, cette source vous accordera des grâces et votre communauté se fortifiera »


Comment adorer le Saint Sacrement ?

Dix étapes pour accéder à la communion spirituelle

1 : ENTRER DANS SON CŒUR

Tu es entré dans cette église, dans cette chapelle où tu rencontres Jésus dans la Présence Eucharistique. Entre maintenant dans ton cœur, dans la partie la plus intime de ton être.

2 : DEMANDER UNE GRÂCE D’ABANDON

C’est le silence autour de toi. Fais silence en toi. Fais taire toutes les voix qui sont en toi, ne cours pas après les pensées inutiles. Tes problèmes, tes préoccupations, tes angoisses, ne les garde pas pour toi, mais offre-les à Jésus. Pendant ce temps d’adoration, occupe-toi de Lui et Lui prendra soin de toi, bien mieux que tu pourrais le faire toi-même. Demande une grâce d’abandon et de confiance.

3 : POSER SON REGARD SUR JÉSUS

Pose ton regard sur Jésus Eucharistie. Commence à faire parler ton cœur, c’est-à-dire commence à aimer Celui qui nous a aimés le premier.

4 : ADOPTER LA PRIÈRE DU CŒUR

Évite de prononcer des prières seulement avec les lèvres sans t’arrêter sur les paroles que tu dis. Évite de lire des pages de l’Écriture les unes après les autres durant tout le temps de ta prière. Entre dans la prière du cœur. Choisis un verset de psaume, une phrase évangélique, une petite prière simple, et répète-la avec le cœur, doucement et continuellement jusqu’à ce qu’elle devienne ta prière, ton cri, ta supplication.

5 : RENDRE GRÂCE

Ne passe pas tout ce temps à te lamenter ou à demander seulement. Entre dans l’action de grâce, dans la reconnaissance …

Pour lire la suite, cliquez ICI


Ouverture des églises

Afin que les personnes désireuses de le faire puissent venir y prier, une permanence d’ouverture des églises est assurée :

  • Église de Saint-Orens : Chaque jour, week-end compris, entre 9h et 18h.
  • Église de Castanet : Du mardi au vendredi entre 8h30 et 18h. Les samedis et dimanches entre 9h00 et 18h.
  • Église d’Escalquens : Chaque dimanche de 10h à 12h
  • Église de Labège : Chaque dimanche de 14h30 à 17h
  • Église de Belberaud : Chaque dimanche de 14h30 à 17h

Messe en direct dimanche 22 novembre

Vous pourrez suivre de nouveau, dimanche prochain, la messe en direct, à 10h30, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à notre chaîne Youtube « Ensembles StOrens et Castanet »


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

« Cherchons les autres et assumons la réalité qui est la nôtre sans peur ni de la souffrance ni de l’impuissance, car c’est là que se trouve tout le bien que Dieu a semé dans le cœur de l’être humain. Les difficultés qui semblent énormes sont une opportunité pour grandir et non une excuse à une tristesse inerte qui favorise la soumission. Mais ne le faisons pas seuls, individuellement. Le Samaritain a cherché un hôte qui pouvait prendre soin de cet homme ; nous aussi, nous sommes invités à nous mobiliser et à nous retrouver dans un ‘‘nous’’ qui soit plus fort que la somme de petites individualités. Rappelons-nous que « le tout est plus que la partie, et plus aussi que la simple somme de celles-ci ». Renonçons à la mesquinerie et au ressentiment des replis sur soi stériles, des antagonismes sans fin ! Cessons de cacher la souffrance causée par les préjudices et assumons nos crimes, nos discordes et nos mensonges ! La réconciliation réparatrice nous ressuscitera et nous délivrera, aussi bien nous-mêmes que les autres, de la peur. » (FT 78)


La pause musicale


La prière du jour

Il m’arrive souvent, Seigneur,

De penser que je suis trop occupé pour prier.

Mes journées sont tellement remplies.

Est-ce possible que le temps

Me manque pour penser à toi ?

Tu es toujours à mes côtés.

N’es-tu pas mon soutien, ma force, mon courage ?

Je veux m’habituer

À te parler comme à un ami,

À te confier mes joies et mes peines.

Voilà pourquoi,

du fond de mon cœur,

Je veux te dire,

Seigneur, je t’aime.


Mère Teresa

Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel (16/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Alors que Jésus approchait de Jéricho,

un aveugle mendiait, assis au bord de la route.

Entendant la foule passer devant lui,

il s’informa de ce qu’il y avait.

On lui apprit que c’était Jésus le Nazaréen qui passait.

Il s’écria :

« Jésus, fils de David, prends pitié de moi ! »

Ceux qui marchaient en tête

le rabrouaient pour le faire taire.

Mais lui criait de plus belle :

« Fils de David, prends pitié de moi ! »

Jésus s’arrêta et il ordonna qu’on le lui amène.

Quand il se fut approché, Jésus lui demanda :

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? »

Il répondit :

« Seigneur, que je retrouve la vue. »

Et Jésus lui dit :

« Retrouve la vue ! Ta foi t’a sauvé. »

À l’instant même, il retrouva la vue,

et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu.

Et tout le peuple, voyant cela,

adressa une louange à Dieu.

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

« Tends ta main aux pauvres » Si 7, 32

« Concentrer notre regard sur l’essentiel et dépasser les barrières de l’indifférence » pape François.

Nous avons vécu hier après-midi « une heure sainte » sur zoom, à l’écoute de la parole des personnes en précarité qui ont apporté leur témoignage. Une heure sainte parce que Jésus dit « ce que vous aurez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères c’est à moi que vous l’aurez fait ».

Sarah et Jeannine, Éric et Nicole, Marie-Pascale, certains ne pouvant pas s’exprimer avec des mots ont décidé de nous offrir de beaux morceaux de musique, Nataly, Daniel et Caribay . La force des témoignages a résonné avec la parole du pape François dans sa lettre à l’occasion du dimanche des pauvres.

Voici quelques merveilles qui ont été partagées et que je vous livre :

Un essentiel : la confiance en soi et aussi en les autres, mais d’abord avec les autres.

Savoir que Dieu apaise.

On est des êtres de contact.

Savoir reconnaître tout le bien qui se fait.

Ne pas laisser les mains dans le fond de sa poche.

La Parole de Dieu ne nous laisse jamais tranquille.

La vie est tissée d’actes de respect, essayer d’aller vers les autres.

On est souvent prêt à entendre mais pas à écouter.

La générosité surpasse le mal…..

Voici la prière qui a ouvert notre rencontre :

Seigneur, nous nous mettons en ta présence

Viens dans nos cœurs.

Envoie ton Esprit Saint, qu’il aide ceux qui doivent s’exprimer, afin que leurs paroles puissent nous toucher.

Seigneur transforme nos cœurs.

Fais grandir en nous le goût de la fraternité.

Guide nos gestes, qu’ils donnent sens à notre vie.

Merci Seigneur de pouvoir donner sans retour.

De donner sans qu’on te le demande.

Merci de casser les barrières de la peur, de l’indifférence, de la colère, de la tristesse, de la mauvaise humeur et de laisser place à la bonne humeur, au calme, au sourire, à la sérénité.

Merci de vivre la confiance, en toi mon Dieu, en l’autre et en moi aussi. Et de s’abandonner à Toi, mon Dieu.

Merci de pouvoir tendre la main avec générosité. Une main ouverte, volontaire, et non un poing fermé, qui ne veut rien donner.

Merci aussi, du regard aimant tourné vers mon frère pour consoler, pour rendre les autres plus forts.

J’entends le cri silencieux des pauvres, toujours, toujours et partout.

A ces cris, il faudrait répondre par l’amour, sans se lasser.

Il faut répondre par l’amour sans se lasser.

Amen !


Ouverture des églises

Afin que les personnes désireuses de le faire puissent venir y prier, une permanence d’ouverture des églises est assurée :

  • Église de Saint-Orens : Chaque jour, week-end compris, entre 9h et 18h.
  • Église de Castanet : Du mardi au vendredi entre 8h30 et 18h. Les samedis et dimanches entre 9h00 et 18h.
  • Église d’Escalquens : Chaque dimanche de 10h à 12h
  • Église de Labège : Chaque dimanche de 14h30 à 17h
  • Église de Belberaud : Chaque dimanche de 14h30 à 17h

Messe en direct dimanche 22 novembre

Hier, la messe diffusée en direct fut encore un succès avec plus de 300 connexions.

Vous pourrez suivre de nouveau, dimanche prochain, la messe en direct, à 10h30, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à notre chaîne Youtube « Ensembles StOrens et Castanet »


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

Aujourd’hui, nous nous trouvons face à la grande opportunité de montrer que, par essence, nous sommes frères, l’opportunité d’être d’autres bons samaritains qui prennent sur eux-mêmes la douleur des échecs, au lieu d’accentuer les haines et les ressentiments. Comme pour le voyageur de notre histoire qui passait par hasard, il suffirait juste d’être animé du désir spontané, pur et simple de vouloir constituer un peuple, d’être constant et infatigable dans le travail d’inclure, d’intégrer et de relever celui qui gît à terre ; même si bien des fois nous nous sentons débordés et condamnés à reproduire la logique des violents, de ceux qui ne s’intéressent qu’à eux-mêmes, qui ne répandent que confusion et mensonges. Que d’autres continuent à penser à la politique ou à l’économie pour leurs jeux de pouvoir ! Quant à nous, promouvons le bien et mettons-nous au service du bien ! » (FT 77)


La pause musicale


La prière du jour

Seigneur Jésus-Christ,

j’ai souvent été impatient.

Je voulais tout abandonner, je voulais céder à la souffrance.

Je voulais choisir le chemin le plus facile : le désespoir.

Toi, tu n’as jamais perdu patience.

Tu as supporté toute une vie et tu as souffert

Pour me sauver aussi.

Je t’apporte ma peine : mets en moi ta joie.

Je t’apporte ma solitude : mets en moi ta présence.

Je t’apporte mes conflits : mets en moi ta paix.

Je t’apporte mes échecs : fais germer en moi ton avenir.

Amen.


Mère Teresa

Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du week-end du Père Daniel

Cette journée, c’est d’abord :

  • Écouter ce que les pauvres ont à nous dire de l’espérance qui est en eux.
  • Vivre une rencontre qui donne toute la place aux plus pauvres pour se laisser transformer personnellement par eux.
  • Se donner les moyens en Église pour que les plus pauvres soient au centre du cheminement de l’Église et de la transformation du monde.
  • Recevoir le Royaume de Dieu à partir des plus pauvres « car eux sont en mesure de le recevoir », Pape François.

Cette journée, c’est aussi :

  • La journée nationale du Secours Catholique où il est fait appel à la générosité de chacun.

Cette journée, ce n’est pas :

  • L’« autocélébration » de ceux qui donnent de leur temps et de leur argent.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples cette parabole :

« C’est comme un homme qui partait en voyage :

il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.

À l’un il remit une somme de cinq talents,

à un autre deux talents,

au troisième un seul talent,

à chacun selon ses capacités.

Puis il partit.

Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents

s’en alla pour les faire valoir

et en gagna cinq autres.

De même, celui qui avait reçu deux talents

en gagna deux autres.

Mais celui qui n’en avait reçu qu’un

alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint

et il leur demanda des comptes.

Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,

présenta cinq autres talents et dit :

‘Seigneur,

tu m’as confié cinq talents ;

voilà, j’en ai gagné cinq autres.’

Son maître lui déclara :

‘Très bien, serviteur bon et fidèle,

tu as été fidèle pour peu de choses,

je t’en confierai beaucoup ;

entre dans la joie de ton seigneur.’

Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit :

‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;

voilà, j’en ai gagné deux autres.’

Son maître lui déclara :

‘Très bien, serviteur bon et fidèle,

tu as été fidèle pour peu de choses,

je t’en confierai beaucoup ;

entre dans la joie de ton seigneur.’

Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit :

‘Seigneur,

je savais que tu es un homme dur :

tu moissonnes là où tu n’as pas semé,

tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.

J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.

Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’

Son maître lui répliqua :

‘Serviteur mauvais et paresseux,

tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,

que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.

Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;

et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.

Enlevez-lui donc son talent

et donnez-le à celui qui en a dix.

À celui qui a, on donnera encore,

et il sera dans l’abondance ;

mais celui qui n’a rien

se verra enlever même ce qu’il a.

Quant à ce serviteur bon à rien,

jetez-le dans les ténèbres extérieures ;

là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !’ »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

Nous approchons de la fin de l’année liturgique. Les textes bibliques vont nous donner l’occasion de se tourner vers la fin des temps. Ce sera le grand passage vers ce monde nouveau que Jésus appelle le Royaume de Dieu. Dans ce monde-là, ce sera la pleine communion entre la création et son Dieu. L’Évangile de ce dimanche nous invite à veiller car nous ne connaissons pas le jour ni l’heure du retour du Christ.

La première lecture doit être lue à la lumière des Évangiles ; en l’écoutant, nous comprenons que la Sagesse de Dieu c’est le Christ qui vient à notre rencontre. Il apporte à tous ceux qui le cherchent lumière, joie et espérance. Il illumine notre vie et nous montre le chemin. Le Christ nous rend capables de l’accueillir lorsqu’il se présente dans notre vie. Il se présente chaque jour et nous sommes invités à l’accueillir avec amour et prévenance. Notre foi doit être une recherche, un désir de Dieu, une ouverture de nous-mêmes qui nous remet en route chaque jour.

Dans sa lettre aux Thessaloniciens, l’apôtre Paul nous demande de rester éveillés dans l’espérance du Royaume. Il s’adresse à des chrétiens qui vivent dans l’attente fiévreuse du retour du Christ. Ce “jour du Seigneur” viendra “comme un voleur à l’heure et au jour où on ne s’y attend pas. Paul recommande aux chrétiens de ne pas vivre dans l’impatience. Ils ne doivent pas non plus s’endormir. Ce qui nous est demandé, c’est de rester vigilants et de ne pas nous laisser absorber par des soucis trop matériels. Le Seigneur vient ; il est là au cœur de nos vies. Il nous demande d’être attentifs aux signes de sa présence et de lui donner la première place dans nos vies.

L’Évangile nous raconte la parabole des talents. Cette parabole, nous la connaissons bien. Mais il y a une chose que nous oublions souvent : Il ne s’agit pas d’un talent au sens de compétence ou de capacité ; ce talent dont il est question, c’est une unité de monnaie qui pèse trente kg. Pour une personne qui travaille douze heures par jour, c’est le salaire de six mille jours de travail. La somme remise à chacun est donc énorme.

La signification de cette parabole est claire : l’homme qui part en voyage c’est Jésus ; les serviteurs c’est nous. Les talents c’est le patrimoine que le Seigneur nous confie, c’est sa Parole, son Eucharistie, c’est la foi en Dieu notre Père, c’est son pardon, c’est encore des frères et des sœurs à aimer. C’est ainsi que le Seigneur nous confie ses biens les plus précieux. Il ne nous demande pas de les conserver précieusement dans un coffre-fort mais de les faire fructifier. Il veut que nous les utilisions pour le bien des autres.

Un jour, nous aurons à rendre compte de la gestion de ce trésor qui nous a été confié. Le Seigneur compte sur nous et il nous fait confiance. Nous n’avons d’autre garantie que la Parole de Dieu. La malédiction qui frappe le troisième serviteur ne s’explique pas par la petite somme qui lui a été remise. Ce que le Maître lui reproche, c’est sa paresse, c’est son peu d’empressement à faire valoir ce qu’il devait gérer. Ce mauvais serviteur cache le don de Dieu. Il aurait dû au contraire le placer sur une table comme on ferait d’une lampe allumée qui doit éclairer la maison.

Voilà un appel qui nous rejoint tous : quel que soit notre âge, notre situation, notre état de santé, personne n’est privé des dons de Dieu. Il donne à chacun selon ses possibilités ; il nous demande de donner le meilleur de nous-même pour les faire valoir au service des autres. Nous sommes tous envoyés dans le monde pour témoigner de cet amour qui est en Dieu. Nous vivons dans un monde dur et violent. Nous sommes tous invités à y être des semeurs de paix, de joie et d’amour. Notre action c’est comme une semence qui doit donner son fruit pour le Royaume. Et c’est ainsi que nous pourrons entrer dans la joie de Dieu.

La journée du Secours catholique nous donne l’occasion de répondre à cet appel du Seigneur. Depuis 1946, cette structure s’efforce de rayonner la charité. Les chrétiens s’organisent pour faire reculer tout ce qui déshumanise. Malheureusement, les pauvres sont trop souvent victimes de préjugés. Nous vivons dans un monde dur et violent. Un jour, la question nous sera posée : “Qu’as-tu fait de ton frère ?” N’oublions pas, ce qui donne de la valeur à notre vie, c’est notre amour de tous les jours pour tous ceux et celles qui nous entourent.

En ce jour, nous nous tournons vers la Vierge Marie : elle a accueilli le don le plus sublime, Jésus en personne ; à son tour, elle l’a offert à l’humanité avec un cœur généreux. Demandons-lui de nous aider à être des serviteurs bons et fidèles pour participer à “la joie de Notre Seigneur”.


Faire un don au Secours Catholique

Si vous souhaitez faire un don au secours Catholique, cliquez sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi adresser vos dons par chèque à :

Secours Catholique
délégation Ariège-Garonne
56 rue de Périole
31500 Toulouse


Messe de ce dimanche 8 novembre retransmise en direct

Vous pourrez suivre la messe de ce dimanche célébrée par le père Daniel au centre paroissial de Saint-Orens à 10h30, en direct, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à notre chaîne Youtube « Ensembles StOrens et Castanet »


Intentions de messe ce dimanche

A Saint-Orens, 10h30 :

Pour les défunts

les défunts des familles HARTMANN et SCHEID
Albert EYCHENNE et les familles EYCHENNE et GIBERT
Vianney DORANGE
Le père Georges BOYER et le père Marcel VIAROUGE

Pour les vivants :

Pour Nathalie, Victoria et Patrick PAULY et pour la famille DORANGE

Si vous souhaitez demander une intention de messe, vous pouvez le faire par e-mail au secrétariat, vous trouverez les adresses au bas de cette lettre dans la rubrique « contacts utiles ».

Vos intentions seront citées lors de la messe de 10h30 le dimanche, retransmise en direct sur Youtube.


Prière universelle

Nous vivons dans l’attente de la venue définitive du Christ. Prions le Père pour que vienne enfin le jour où éclatera la plénitude de son règne.

1- Seigneur, en cette journée mondiale des pauvres nous te confions, les sans- abris, les laissés-pour compte, les marginaux et tous ceux qui se dévouent auprès d’eux.
Ensemble nous te prions

2- Seigneur regarde l’inquiétude et les difficultés de notre monde, donne à nos dirigeants les moyens qui leur permettront de prendre des décisions respectant la justice et la dignité de tous les hommes.
Ensemble nous te prions

3-Seigneur, pour que les grands malades et leur famille, les mourants et les accompagnants retrouvent l’espérance.
Ensemble nous te prions

4- Seigneur, pour que la foi et la charité de notre assemblée grandissent de jour en jour.
Ensemble nous te prions

Dieu notre Père, toi qui nous apprends le chemin de la vie, reçois avec bonté cette prière que tu suscites toi-même en nos cœurs.

Nous te le demandons, par Jésus, le Fils de l’homme, vivant pour les siècles des siècles. Amen.


La pause musicale

Je marche seul dans la rue, je trébuche, j’me relève et je vois qu’on m’ignore

Le temps s’arrête, sous ma peau mes blessures, mon mal être

Il fait si froid dehors

Peu à peu, je perds la lueur et l’espoir que j’avais dans les yeux

Et l’ignorance de mes frères de vie me fait mal

Je m’en remets à Dieu


Sont partis cette semaine rejoindre notre Seigneur :

Sur l’ensemble paroissial de Castanet :

Yves MAYSSENG, 71 ans, le 12 novembre à Castanet

Sur l’ensemble paroissial de Saint-Orens :

Colette BARNABA, 83 ans, le 10 novembre à Auzielle

Charles GUIRARD, 87 ans, le 10 novembre à Saint-Orens

Jean-Jacques TEISSER, 74 ans, le 13 novembre à Saint-Orens

Armando ARCARI, 89 ans, le 14 novembre à Saint-Orens

Martine DUCASSÉ, 62 ans, le 14 novembre à Escalquens

Seigneur, accueille-les dans Ta Lumière,
qu’ils reposent en paix auprès de Toi.


Acte de communion spirituelle

Placez vos mains comme si vous veniez communier, en signe de votre faim de l’Eucharistie et de la Grâce que le Seigneur accorde, tandis que vous priez avec la prière suivante :

Seigneur Jésus,

je crois fermement que Tu es présent

dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie.

Je T’aime plus que tout

Et je Te désire de toute mon âme.

Je suis empêché de te recevoir sacramentellement,

Mais je désire ardemment communier avec Toi.

Viens visiter mon âme.

Je T’accueille et je m’unis pleinement à Toi.

Ne permets pas que je sois séparé de Toi.

Amen


Notre rendez-vous de ce dimanche

Les chrétiens des ensembles paroissiaux de Saint-Orens et de Castanet sont invités à se rassembler via « Zoom », ce dimanche à 15h30.

Le thème de cette rencontre sera :

« La journée mondiale des pauvres »

Pour participer à cette réunion, vous pourrez le faire de deux manières :

  • Par téléphone : composez le numéro  » 01 70 37 22 46  » et laissez-vous guider par le message d’accueil ; le numéro qu’il vous sera demandé de taper sur votre clavier est le  » 293 378 91 45  » suivi de la touche  » #  » (aucun numéro de participant à saisir)
  • Par votre ordinateur ou votre mobile (s’ils sont équipés d’une webcam): cliquez alors sur ce lien : https://us02web.zoom.us/j/2933789145 et laissez-vous guider. Il vous sera demandé d’installer un petit logiciel, « Zoom ». ID de réunion : 293 378 9145.

ATTENTION : si vous ne connaissez pas l’outil Zoom, veuillez lire attentivement ce qui suit :
Voici une petite vidéo que nous vous conseillons de regarder en cliquant ICI

Au plaisir de tous se retrouver dimanche !


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

Il y a simplement deux types de personnes : celles qui prennent en charge la douleur et celles qui passent outre ; celles qui se penchent en reconnaissant l’homme à terre et celles qui détournent le regard et accélèrent le pas. En effet, nos multiples masques, nos étiquettes et nos accoutrements tombent : c’est l’heure de vérité ! Allons-nous nous pencher pour toucher et soigner les blessures des autres ? Allons-nous nous pencher pour nous porter les uns les autres sur les épaules ? C’est le défi actuel dont nous ne devons pas avoir peur. En période de crise, le choix devient pressant : nous pourrions dire que dans une telle situation, toute personne qui n’est pas un brigand ou qui ne passe pas outre, ou bien elle est blessée ou bien elle charge un blessé sur ses épaules. (FT 70)


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Nous avons besoin de vous , merci pour votre aide


Le sourire du jour

Bon week-end !

La lettre du Père Daniel (13/11)

Dimanche, journée nationale du Secours Catholique et journée mondiale des pauvres


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Comme cela s’est passé dans les jours de Noé,

ainsi en sera-t-il dans les jours du Fils de l’homme.

On mangeait, on buvait, on prenait femme, on prenait mari,

jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche

et où survint le déluge qui les fit tous périr.

Il en était de même dans les jours de Loth :

on mangeait, on buvait,

on achetait, on vendait,

on plantait, on bâtissait ;

mais le jour où Loth sortit de Sodome,

du ciel tomba une pluie de feu et de soufre

qui les fit tous périr ;

cela se passera de la même manière

le jour où le Fils de l’homme se révélera.

En ce jour-là, celui qui sera sur sa terrasse,

et aura ses affaires dans sa maison,

qu’il ne descende pas pour les emporter ;

et de même celui qui sera dans son champ,

qu’il ne retourne pas en arrière.

Rappelez-vous la femme de Loth.

Qui cherchera à conserver sa vie la perdra.

Et qui la perdra la sauvegardera.

Je vous le dis :

Cette nuit-là, deux personnes seront dans le même lit :

l’une sera prise, l’autre laissée.

Deux femmes seront ensemble en train de moudre du grain :

l’une sera prise, l’autre laissée. »

Prenant alors la parole, les disciples lui demandèrent :

« Où donc, Seigneur ? »

Il leur répondit :

« Là où sera le corps,

là aussi se rassembleront les vautours. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

« Les pauvres sont des personnes à rencontrer ». Cette parole du Pape François dans un de ses messages pour la journée mondiale des pauvres, a le mérite de la clarté. Quel est le sens de cette journée de ce dimanche ?

Ne sommes-nous pas appelés à faire chaque jour le pas de la rencontre ? N’y a-t-il pas au fil des semaines mille et une occasions pour échanger avec une personne qui souffre de solitude, aider concrètement une famille en précarité, rencontrer un frère en détresse ? Bien sûr que si ! Cette journée consacrée à la rencontre concrète avec les pauvres qui sont tout à côté de nous se veut un signe déclencheur, une porte ouverte, un acte contagieux.

Reconnaissons que la tentation est grande de nous laisser gagner par la peur, par le découragement ou par l’indifférence ! La Parole de Dieu vient nous percuter de plein fouet en affirmant que l’espérance des pauvres ne sera jamais déçue : « Le pauvre n’est jamais oublié jusqu’à la fin. L’espérance des malheureux ne périt pas à jamais » (Psaume 9, 19). Comment ne pas vivre de cette promesse ?

À Castanet, nous avons une maison de la fraternité, elle est la bien nommée. Cette maison abrite le café amitié et les rencontres de la famille Bartimée. Le confinement a modifié le quotidien, mais la vie fraternelle continue. N’hésitez pas à vous arrêter, tout près de l’église pour partager un moment avec eux le moment venu. En attendant renseignez-vous, tissez des liens.

C’est aussi la journée nationale du Secours Catholique, beaucoup d’initiatives vont se conjuguer pour que des rencontres virtuelles aient lieu et soit source de joie.

Soyez attentifs aux deux clips d’Agnès et de Marie-Christine qui partagent la richesse du don et du partage.

Je vous invite tous à « toucher en direct les pauvres ». « Nous sommes appelés à découvrir le Christ en eux », nous dit encore le Pape François, « à prêter notre voix à leurs causes, mais aussi à être leurs amis, à les écouter, à les comprendre et à accueillir la mystérieuse sagesse que Dieu veut leur communiquer à travers eux » (La joie de l’Évangile, numéro 198).


La révolution fraternelle

La fraternité n’est pas une promesse en l’air, c’est une révolution

et ensemble on peut la faire !


Présentation du Secours Catholique

Marie-Christine, à Saint-Orens

Agnès, à Castanet


Rapport du Secours Catholique

État de la pauvreté en France en 2020

Le Secours Catholique-Caritas France a publié jeudi 12 novembre son rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2020. Constats et analyses sur la précarité issus de l’observation sur l’ensemble du territoire national de plus de 55 400 situations (sur les 1 393 000 personnes accueillies en 2019).

Pour lire ce rapport, cliquez ICI


Faire un don au Secours Catholique

Si vous souhaitez faire un don au secours Catholique, cliquez sur l’image ci-dessous :

Vous pouvez aussi adresser vos dons par chèque à :

Secours Catholique
délégation Ariège-Garonne
56 rue de Périole
31500 Toulouse


15 novembre, journée mondiale des pauvres

Les chrétiens des ensembles paroissiaux de Saint-Orens et de Castanet sont invités à se rassembler via « Zoom », ce dimanche à 15h30.

Le thème de cette rencontre sera :

« La journée mondiale des pauvres »

Pour participer à cette réunion, vous pourrez le faire de deux manières :

  • Par téléphone : composez le numéro  » 01 70 37 22 46  » et laissez-vous guider par le message d’accueil ; le numéro qu’il vous sera demandé de taper sur votre clavier est le  » 293 378 91 45  » suivi de la touche  » #  » (aucun numéro de participant à saisir)
  • Par votre ordinateur ou votre mobile (s’ils sont équipés d’une webcam): cliquez alors sur ce lien : https://us02web.zoom.us/j/2933789145 et laissez-vous guider. Il vous sera demandé d’installer un petit logiciel, « Zoom ». ID de réunion : 293 378 9145.

ATTENTION : si vous ne connaissez pas l’outil Zoom, veuillez lire attentivement ce qui suit :
Voici une petite vidéo que nous vous conseillons de regarder en cliquant ICI

Au plaisir de tous se retrouver dimanche !


La pause musicale

Si je m’endors me réveillerez-vous?

Il fait si froid dehors le ressentez-vous?

Il fut un temps où j’étais comme vous

Malgré toutes mes galères je reste un homme debout


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

La parabole du Bon Samaritain n’offre pas un enseignement sur des idéaux abstraits, ni ne peut être réduit à une leçon de morale éthico-sociale. Il nous révèle une caractéristique essentielle de l’être humain, si souvent oubliée : nous avons été créés pour une plénitude qui n’est atteinte que dans l’amour. Vivre dans l’indifférence face à la douleur n’est pas une option possible ; nous ne pouvons laisser personne rester ‘‘en marge de la vie’’. Cela devrait nous indigner au point de nous faire perdre la sérénité, parce que nous aurions été perturbés par la souffrance humaine. C’est cela la dignité ! (FT 68)


La prière du jour

Nous te remercions, Seigneur, car à travers ton Fils fait homme
tu veux partager avec chaque homme et chaque femme ton amour.

Grâce à l’amour qui jaillit du cœur de la Trinité,
fais que nos vies soient riches d’œuvres de miséricorde et de compassion
envers les frères et les sœurs qui sont dans le besoin.

Rends l’Église, comme les premières communautés chrétiennes,
encore capable de partage :
capable de reconnaître dans le visage des frères et des sœurs plus faibles
le visage de ton Fils crucifié et ressuscité ;
capable de partager le pain et le temps avec ceux qui tendent leurs mains
en demandant notre solidarité.

Nous te le demandons par Marie, Étoile de la nouvelle évangélisation,
Elle qui n’a rien demandé pour elle-même, mais a accueilli ton Don et a donné,
aux frères devenus fils, Ta bénédiction.

Amen


Mère Teresa
Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour

Rire avec notre regretté Bourvil !

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel (12/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

comme les pharisiens demandaient à Jésus

quand viendrait le règne de Dieu,

il prit la parole et dit :

« La venue du règne de Dieu n’est pas observable.

On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !”

En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. »

Puis il dit aux disciples :

« Des jours viendront

où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme,

et vous ne le verrez pas.

On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !”

N’y allez pas, n’y courez pas.

En effet, comme l’éclair qui jaillit

illumine l’horizon d’un bout à l’autre,

ainsi le Fils de l’homme,

quand son jour sera là.

On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !”

Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup

et qu’il soit rejeté par cette génération. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

Les temps que nous vivons sont des temps bien particuliers, des temps difficiles.

La menace des attentats est permanente et terrorise beaucoup de nos concitoyens à travers le monde.

La pandémie avec son lot de peurs, de restrictions de toutes sortes paralyse notre quotidien. Les malades sont plus que jamais isolés. Les personnes âgées dans nos Ehpad sont seules plus que d’habitude.

Les plus petits commençants, comme les plus grosses entreprises, sont menacés dans leurs activités.

Les catholiques sont douloureusement touchés avec l’impossibilité de célébrer la sainte eucharistie. Ce jeûne imposé fait souffrir beaucoup.

A première vue, ces temps qui sont les nôtres ne sont pas des temps favorables et encore moins les temps de Dieu …

Pourtant, dans l’évangile d’aujourd’hui, saint Luc nous dit « qu’il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup ».

L’évangéliste nous rappelle également « il n’est pas ici » ou « il n’est pas là » mais « en effet le règne de Dieu est au milieu de vous ».

Cette Bonne Nouvelle est pour notre pays, pour notre Église, pour nos familles et pour chacun et chacune d’entre nous.

Et si ce temps de la pandémie était aussi le temps de Dieu ? Le Seigneur nous rejoint toujours, même dans nos épreuves, là où nous sommes, jusque dans nos incapacités et nos restrictions multiples.

Nos habitudes sociales et ecclésiales sont profondément bouleversées. Accueillons alors ce temps pour nous mettre à l’écoute du Seigneur. Sans doute veut-il nous dire quelque chose de particulier. Ne nous appelle-t-il pas par exemple à créer de nouveaux liens fraternels, resserrés, renforcés et sans cesse ouverts aux autres ? C’est possible.

Demandons et supplions de vivre l’Eucharistie. Chers fidèles laïcs, sachez que vous continuez à en vivre grâce à la communion spirituelle qui vous unit à vos prêtres. Ils continuent de la célébrer pour vous. Offrez-vous donc avec eux pour le salut du monde et la conversion des pêcheurs et notre propre conversion personnelle et communautaire.

Je vous invite et vous supplie de contempler La Croix à l’approche de la fête du Christ Roi et d’y découvrir le CONFINEMENT de Jésus, sa solitude attachée à ce bois d’où, nous le savons, surgit une vie toujours nouvelle…


Ouverture des églises

Afin que les personnes désireuses de le faire puissent venir y prier, une permanence d’ouverture des églises est assurée :

  • Église de Saint-Orens : Chaque jour, week-end compris, entre 9h et 18h.
  • Église de Castanet : Du mardi au vendredi entre 8h30 et 18h. Les samedis et dimanches entre 9h00 et 18h.
  • Église d’Escalquens : Chaque dimanche de 10h à 12h
  • Église de Labège : Chaque dimanche de 14h30 à 17h
  • Église de Belberaud : Chaque dimanche de 14h30 à 17h

Messe en direct dimanche 15 novembre

Vous pourrez suivre dimanche prochain la messe en direct, à 10h30, en cliquant sur l’image ci-dessous :


15 novembre, journée mondiale des pauvres
et journée nationale du Secours Catholique

Les chrétiens des ensembles paroissiaux de Saint-Orens et de Castanet sont invités à se rassembler via « Zoom », ce dimanche à 15h30.

Le thème de cette rencontre sera :

« La journée mondiale des pauvres »

Pour participer à cette réunion, vous pourrez le faire de deux manières :

  • Par téléphone : composez le numéro  » 01 70 37 22 46  » et laissez-vous guider par le message d’accueil ; le numéro qu’il vous sera demandé de taper sur votre clavier est le  » 293 378 91 45  » suivi de la touche  » #  » (aucun numéro de participant à saisir)
  • Par votre ordinateur ou votre mobile (s’ils sont équipés d’une webcam): cliquez alors sur ce lien : https://us02web.zoom.us/j/2933789145 et laissez-vous guider. Il vous sera demandé d’installer un petit logiciel, « Zoom ». ID de réunion : 293 378 9145.

ATTENTION : si vous ne connaissez pas l’outil Zoom, veuillez lire attentivement ce qui suit :
Voici une petite vidéo que nous vous conseillons de regarder en cliquant ICI

Au plaisir de tous se retrouver dimanche !


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

Regardons le modèle du bon Samaritain. C’est un texte qui nous invite à raviver notre vocation de citoyens de nos pays respectifs et du monde entier, bâtisseurs d’un nouveau lien social. C’est un appel toujours nouveau, même s’il se présente comme la loi fondamentale de notre être : que la société poursuive la promotion du bien commun et, à partir de cet objectif, reconstruise inlassablement son ordonnancement politique et social, son réseau de relations, son projet humain. Par ses gestes, le bon Samaritain a montré que notre existence à tous est profondément liée à celle des autres : la vie n’est pas un temps qui s’écoule, mais un temps de rencontre ». (FT 66)


La pause musicale

Viens, sois ma lumière !

Texte de Sainte Mère Teresa de Calcutta


La prière du jour

Seigneur Jésus-Christ,

j’ai souvent été impatient.

Je voulais tout abandonner, je voulais céder à la souffrance.

Je voulais choisir le chemin le plus facile : le désespoir.

Toi, tu n’as jamais perdu patience.

Tu as supporté toute une vie et tu as souffert

Pour me sauver aussi.

Je t’apporte ma peine : mets en moi ta joie.

Je t’apporte ma solitude : mets en moi ta présence.

Je t’apporte mes conflits : mets en moi ta paix.

Je t’apporte mes échecs : fais germer en moi ton avenir.

Amen.


Mère Teresa

Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Pour les musiciens, les mélomanes, et tous les autres !

La cinquième symphonie de Beethoven comme vous ne l’avez jamais …vue !

Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Information utile

En cette période de confinement, nous sommes autorisés à nous promener à 1km de notre domicile. Mais comment savoir jusqu’où nous pouvons marcher ?

Vous pouvez le visualiser en cliquant ICI

Cet outil est proposé par l’Administration pour calculer le km autour de nos domiciles respectifs, profitons du soleil !


Le sourire du jour

Joie et énergie communicatives !

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel (11/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

Jésus, marchant vers Jérusalem,

traversait la région située entre la Samarie et la Galilée.

Comme il entrait dans un village,

dix lépreux vinrent à sa rencontre.

Ils s’arrêtèrent à distance

et lui crièrent :

« Jésus, maître,

prends pitié de nous. »

à cette vue, Jésus leur dit :

« Allez vous montrer aux prêtres. »

En cours de route, ils furent purifiés.

L’un d’eux, voyant qu’il était guéri,

revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix.

Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus

en lui rendant grâce.

Or, c’était un Samaritain.

Alors Jésus prit la parole en disant :

« Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ?

Les neuf autres, où sont-ils ?

Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger

pour revenir sur ses pas

et rendre gloire à Dieu ! »

Jésus lui dit :

« Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

Nous célébrons aujourd’hui, en ce 11 novembre, la fête de saint Martin de Tours. En relisant sa vie, on prend conscience du besoin de nous sentir réveillés, stimulés, poussés dans nos résolutions, afin de vivre d’une façon digne les engagements de notre baptême. « Ne vous conformez pas au monde présent », nous dit l’apôtre Paul dans sa lettre aux Romains. Pour retrouver le sens de l’Église, de la vérité, du véritable amour conjugal et de la famille, pour devenir plus conscients et plus résolus dans les objectifs d’éducation morale des enfants et des jeunes… nous devons comme lui pratiquer, dans la prière : amour, justice et charité ! Comment serons-nous les héritiers de Saint Martin, l’homme du partage, si nous restons emmurés en nous-mêmes, insensibles ou indifférents à toutes les détresses et misères humaines qui nous entourent ? En cette semaine qui nous ouvre à la prière avec les pauvres, où nous nous penchons sur le sens de la pauvreté et du partage, nous nous souvenons que Mgr Rodhain prit saint Martin comme patron du Secours Catholique. Et nous faisons nôtres les appels à la solidarité que les évêques réunis à Lourdes nous ont proposés.

Revêtons-nous du manteau de Martin, partageons-le avec les plus démunis, et que l’Esprit Saint, nous aide, comme le fit Marie, la Vierge fidèle, à découvrir et à écouter toujours mieux le Christ-Jésus.

Nous rejoignons aussi tous les gouvernants, les élus, les anciens combattants de toutes les guerres, avec les hommes et les femmes de notre pays, qui aujourd’hui dans la plus grande intimité, font mémoire de l’armistice de 1918.

Notre Dame de la Paix priez pour nous !


Messe en direct dimanche 15 novembre

Vous pourrez suivre dimanche prochain la messe en direct, à 10h30, en cliquant sur l’image ci-dessous :


15 novembre, journée mondiale des pauvres
et journée nationale du Secours Catholique

Dimanche à 15h30, nous vous proposerons une rencontre en visio conférence zoom pour célébrer ensemble la journée mondiale des Pauvres.

Les modalités de connexion vous seront communiquées dans les prochains jours.


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

« J’invite à l’espérance qui nous parle d’une réalité qui est enracinée au plus profond de l’être humain, indépendamment des circonstances concrètes et des conditionnements historiques dans lesquels il vit. Elle nous parle d’une soif, d’une aspiration, d’un désir de plénitude, de vie réussie, d’une volonté de toucher ce qui est grand, ce qui remplit le cœur et élève l’esprit vers les grandes choses, comme la vérité, la bonté et la beauté, la justice et l’amour. L’espérance est audace, elle sait regarder au-delà du confort personnel, des petites sécurités et des compensations qui rétrécissent l’horizon, pour s’ouvrir à de grands idéaux qui rendent la vie plus belle et plus digne. Marchons dans l’espérance ! » (FT 55)


La pause musicale

Quel que soit notre pays, notre langue,
nous sommes un dans un lien d’amour


La prière du jour

Seigneur, continue à me donner

Pour que je puisse partager

Continue à me pardonner,

Pour que je sache être indulgent.

Continue à m’interpeller,

Pour que je ne m’enferme pas en moi-même.

Continue à me demander,

Pour que je ne capitalise pas.

Continue à me bousculer,

Pour que je ne puisse pas m’installer.

Et prends patience avec ton serviteur,

Pour qu’il ne se lasse pas de te servir.


Mère Teresa

Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Moment émotion

Atteinte d’Alzheimer, cette danseuse retrouve ses souvenirs

en écoutant le « Lac des Cygnes »


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Secrétariats :

En cette période de confinement, les secrétaires des deux ensembles paroissiaux sont en télétravail. Il n’y a donc actuellement pas d’accueil téléphonique. Merci d’adresser vos demandes par e-mail aux adresses suivantes :

  • Pour Castanet : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Pour Saint-Orens : secteur.storens@gmail.com

Le sourire du jour

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel (10/11)

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,

Jésus disait :

« Lequel d’entre vous,

quand son serviteur aura labouré ou gardé les bêtes,

lui dira à son retour des champs :

“Viens vite prendre place à table” ?

Ne lui dira-t-il pas plutôt :

“Prépare-moi à dîner,

mets-toi en tenue pour me servir,

le temps que je mange et boive.

Ensuite tu mangeras et boiras à ton tour” ?

Va-t-il être reconnaissant envers ce serviteur

d’avoir exécuté ses ordres ?

De même vous aussi,

quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné,

dites :

“Nous sommes de simples serviteurs :

nous n’avons fait que notre devoir” »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens ,

Je souhaite partager avec vous cinq citations de saint Léon le Grand, pape au Ve siècle, que l’Église fête aujourd’hui 10 novembre. Elles soulignent la beauté qui nous habite, elles rappellent la dignité que Dieu nous a donnée.

1 : « Ô Chrétiens, souvenez-vous de votre dignité et puisque vous participez à la nature divine, ne retombez plus dans votre ancienne bassesse par des actions qui pourraient vous déshonorer. Souvenez-vous de quel chef et de quel corps vous êtes les membres. Souvenez-vous que vous avez été délivrés de la tyrannie du prince des ténèbres, pour avoir part à la lumière du Royaume de Dieu »

2 : « Par la grâce du baptême, vous êtes devenus le temple de l’Esprit Saint. Ne chassez pas cet hôte très doux par des actions indignes, en retombant sous l’ancienne servitude du démon, car le prix de votre rançon est le sang su Christ ».

3 : « Dans l’unité d’une même foi et d’un même baptême, nous avons, mes très chers frères, une communauté sans division. Nous avons une même dignité, selon les paroles du saint Apôtre Pierre : “Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis” ». (1 P 2,9)

4 : « Tous ceux qui sont régénérés en Jésus-Christ reçoivent le titre de roi par le signe de la croix ; ils sont consacrés prêtres par l’onction de l’Esprit Saint. Donc, indépendamment de la charge inhérente à notre ministère, tous les chrétiens doivent se considérer comme participant à l’éclat du sang royal et à la grandeur du sacerdoce ».

5 : « Mes bien-aimés, nous avons grand sujet d’être joyeux, mais nous aurons une raison supplémentaire et encore plus vraie de nous réjouir si nous ne nous arrêterons pas à considérer notre humble personne. Il est beaucoup plus utile et plus avantageux d’élever les regards de notre âme pour contempler la gloire du saint apôtre Pierre et célébrer ce jour solennel, en vénérant celui qui a été inondé par la source même de tous les charismes, de sorte que, après avoir été touché par une telle abondance de grâces, nous participons aussi à ce qu’il a reçu ».


Messe en direct dimanche 15 novembre

Vous pourrez suivre dimanche prochain la messe en direct, à 10h30, en cliquant sur l’image ci-dessous :


Notre chaîne Youtube

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à la toute nouvelle chaîne Youtube commune aux deux ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens « Ensembles StOrens et Castanet »

Pour cela, allez sur Youtube puis, dans la rubrique « rechercher » tapez « Ensembles StOrens et Castanet ». Vous aurez aussi la possibilité de vous abonner à notre chaîne.


15 novembre, journée mondiale des pauvres
et journée nationale du Secours Catholique

Dimanche à 15h30, nous vous proposerons une rencontre en visio conférence zoom pour célébrer ensemble la journée mondiale des Pauvres.

Les modalités de connexion vous seront communiquées dans les prochains jours.


Le père Daniel nous parle du père Georges Boyer


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

« Dieu continue de répandre des semences de bien dans l’humanité. La pandémie récente nous a permis de distinguer et de valoriser de nombreux hommes et femmes, compagnons de voyage, qui, dans la peur, ont réagi en offrant leur propre vie. Nous avons pu reconnaître comment nos vies sont tissées et soutenues par des personnes ordinaires qui, sans aucun doute, ont écrit les événements décisifs de notre histoire commune : médecins, infirmiers et infirmières, pharmaciens, employés de supermarchés, agents d’entretien, assistants, transporteurs, hommes et femmes qui travaillent pour assurer des services essentiels et de sécurité, bénévoles, prêtres, personnes consacrées … ont compris que personne ne se sauve seul. » (FT 54)


La pause musicale


La prière du jour

Comme l’enfant reçoit le pain

Comme l’oiseau reçoit l’espace avec le grain

Comme l’ami reçoit l’ami

Comme le nuit reçoit l’aurore et le soleil

Comme le sol reçoit la semence

Comme la sève monte aux branches et porte fruit

Donne-nous Seigneur

D’accueillir ta présence.


Mère Teresa
Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Que notre Terre est belle !

Prendre le temps d’admirer la beauté des fleurs …


Le sourire du jour

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du Père Daniel

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Comme la Pâque juive était proche,

Jésus monta à Jérusalem.

Dans le Temple, il trouva installés

les marchands de bœufs, de brebis et de colombes,

et les changeurs.

Il fit un fouet avec des cordes,

et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ;

il jeta par terre la monnaie des changeurs,

renversa leurs comptoirs,

et dit aux marchands de colombes :

« Enlevez cela d’ici.

Cessez de faire de la maison de mon Père

une maison de commerce. »

Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit :

L’amour de ta maison fera mon tourment.

Des Juifs l’interpellèrent :

« Quel signe peux-tu nous donner

pour agir ainsi ? »

Jésus leur répondit :

« Détruisez ce sanctuaire,

et en trois jours je le relèverai. »

Les Juifs lui répliquèrent :

« Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire,

et toi, en trois jours tu le relèverais ! »

Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts,

ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ;

ils crurent à l’Écriture

et à la parole que Jésus avait dite.

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés qui êtes l’Église à Castanet et à Saint-Orens,

En ce lundi 9 novembre, nous célébrons la fête de la basilique du Latran. Elle est la basilique du pape. Elle est donc l’église par excellence et symbolise l’unité de toute l’Église. Lorsque nous fêtons sa dédicace, nous célébrons l’Église entière, la famille de Dieu réunie en un seul peuple. L’église comme bâtiment tire son nom de l’Église-peuple de Dieu. Église, en grec ekklesia, vient de ek et kaleo, c’est-à-dire « appelé à l’extérieur ».

Le peuple de Dieu forme l’Église car il ne s’est pas appelé lui-même mais il a été appelé par un autre qui est plus grand que lui, qui vient du dehors (ek), c’est-à-dire en dehors du monde. L’Église est appelée depuis l’extérieur, mais elle est aussi appelée à se diriger vers l’extérieur. Elle n’est pas une institution fermée sur elle-même ou mondaine, son point de départ et son point d’arrivée son hors d’elle-même et hors du monde.

Monseigneur Le Gall, lors des funérailles des pères Georges Boyer et Marcel Viarouge : « ces deux prêtres, jusqu’à la fin, ont gardé une véritable âme de pasteur, un être sacerdotal. L’un et l’autre avec de profondes originalités mais toujours en lien étroit avec leur évêque, dans l’obéissance, ont servi le Corps du Christ. Sur les places des marchés, dans les manifestations et les squattes, sur les terrains de foot distribuant son Notre Père du footballeur ou la bénédiction reçue du pape pour son jubilé sacerdotal, le père Georges a œuvré en sortie. »

« Toucher l’homme c’est toucher Dieu » disait le père Viarouge qui a vécu dans l’ombre son ministère de prêtre éducateur auprès des prostitués et des personnes à identité homosexuelle ou encore des enfants abusés de toute sorte.

La dédicace de la basilique du Latran nous invite à faire communauté dans la diversité de nos sensibilités, à vivre la communion pour une unité parfaite afin de repartir dans le monde qui a faim et soif d’absolu et de l’absolu de Dieu. Cette fête nous rappelle que nous sommes invités à l’extérieur par le cri des pauvres et des petits.

Soyons attentifs aux deux événements de ce dimanche prochain : la journée nationale du Secours Catholique et le dimanche des pauvres institués par le pape François. L’après-midi nous serons conviés à une rencontre zoom au cours de laquelle nous serons attentifs à la parole des personnes en précarité et aux propos de la lettre du saint père.

Bon début de semaine toujours profondément unis dans le cœur de Jésus qui ne se laisse pas confiné.


Retour sur la messe d’hier retransmise en direct

Afin de permettre aux paroissiens de Castanet et de Saint-Orens de pouvoir suivre la messe dominicale, celle-ci a été filmée hier au centre paroissial de Saint-Orens, et retransmise en direct sur youtube. Malgré un petit souci technique au début, ce fut un succès, nous avons eu plus de 300 connexions et de nombreux remerciements !

Vous pourrez de nouveau suivre la messe dimanche retransmise en direct à 10h30 en cliquant sur l’image ci-dessous :


Notre chaîne Youtube

Vous pouvez aussi accéder aux messes en direct en vous connectant à la toute nouvelle chaîne Youtube commune aux deux ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens « Ensembles StOrens et Castanet »

Pour cela, allez sur Youtube et tapez « Ensembles StOrens et Castanet ». Vous aurez aussi la possibilité de vous abonner à notre chaîne.


15 novembre, journée mondiale des pauvres
et journée nationale du Secours Catholique

Dimanche à 15h30, nous vous proposerons une rencontre en visio conférence zoom pour célébrer ensemble la journée mondiale des Pauvres.

Les modalités de connexion vous seront communiquées dans les prochains jours.


Connectés … saison 2 !

Connectés, la newsletter des cathos confinés du sud-ouest a repris du service !

Comme lors du premier confinement, elle continuera à nous inviter à nous serrer les coudes : des vidéos, des infos pratiques et locales, des pauses sourire, des prières, des textes à découvrir, des témoignages… De quoi garder le moral, nous soutenir dans la prière qui nous permet de nous unir et de maintenir un lien entre nous, et de vivre ainsi une belle expérience de fraternité. Bref, rester un chrétien joyeux, comme nous y encourage saint François de Sales !

Pour l’Église de Toulouse, il s’agit de manifester une présence et de transmettre la tendresse de Dieu à tous ceux qui restent chez eux et dont le quotidien est à nouveau bousculé. Nous pensons particulièrement à nos aînés, aux personnes seules et parfois malades ; cette lettre, nous l’espérons, pourrait leur permettre de se réinvestir dans la prière personnelle et familiale.

Le premier confinement correspondait au Carême, le deuxième nous conduira de la lumière de la Toussaint à l’Avent : que ces étonnantes circonstances liturgiques nous aident à vivre cette nouvelle épreuve avec confiance et espérance !

Depuis lundi 2 novembre, la newsletter est diffusée chaque lundi (pour la semaine) et vendredi (pour le week-end). Les personnes qui recevaient la saison 1 sont automatiquement réinscrites. Les nouvelles personnes qui souhaitent s’inscrire peuvent le faire en cliquant ici.


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

Parfois, la rapidité du monde moderne, la frénésie nous empêchent de bien écouter ce que dit l’autre. Et au beau milieu de son dialogue, nous l’interrompons déjà et nous voulons répondre alors qu’il n’a pas fini de parler. Il ne faut pas perdre la capacité d’écoute. Saint François d’Assise a écouté la voix de Dieu, il a écouté la voix du pauvre, il a écouté la voix du malade, il a écouté la voix de la nature. Et il a transformé tout cela en un mode de vie. Je souhaite que la semence de saint François pousse dans beaucoup de cœurs ». Nous pouvons rechercher la vérité ensemble dans le dialogue, dans une conversation sereine ou dans une discussion passionnée. C’est un cheminement qui demande de la persévérance, qui est également fait de silences et de souffrances, capable de recueillir patiemment la longue expérience des individus et des peuples. Un chemin de fraternité, local et universel, ne peut être parcouru que par des esprits libres et prêts pour de vraies rencontres. (FT 48-50)


La pause musicale

Très bel Ave Maria en araméen


La prière du jour

Seigneur Jésus, donne-moi la force

de prendre des risques,

Et surtout de prendre le risque de croire en toi

Quand le monde m’entraîne dans l’autre sens ;

De prendre le risque de répondre à l’agressivité

par la douceur,

À l’égoïsme par la générosité.

Donne-moi d’entrer dans ta manière de voir.

Donne-moi de te ressembler le plus possible,

C’est ainsi que je pourrai être ton témoin

Et un rayon de ta lumière.


Mère Teresa
Une petite phrase de vie pour chaque jour

Le travail de Mère Teresa, celle qui tendait la main à tous les rejetés par la société, est un exemple puissant de ce qu’une seule personne peut accomplir par l’amour. Ses quelques pensées lumineuses peuvent inspirer nos actions au quotidien


Que notre Terre est belle !

Quand l’homme se met au service des animaux


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Le sourire du jour

Les bodin’s et le coronavirus

Belle journée à tous, à demain !

La lettre du week-end du Père Daniel


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples cette parabole :

« Le royaume des Cieux sera comparable

à dix jeunes filles invitées à des noces,

qui prirent leur lampe

pour sortir à la rencontre de l’époux.

Cinq d’entre elles étaient insouciantes,

et cinq étaient prévoyantes :

les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,

tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes,

des flacons d’huile.

Comme l’époux tardait,

elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.

Au milieu de la nuit, il y eut un cri :

‘Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.’

Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent

et se mirent à préparer leur lampe.

Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes :

‘Donnez-nous de votre huile,

car nos lampes s’éteignent.’

Les prévoyantes leur répondirent :

‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous,

allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’

Pendant qu’elles allaient en acheter,

l’époux arriva.

Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces,

et la porte fut fermée.

Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent :

‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’

Il leur répondit :

‘Amen, je vous le dis :

je ne vous connais pas.’

Veillez donc,

car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

En ce dimanche, la seconde lecture nous parle des défunts. Tout au long de ce mois de novembre, nous les portons dans notre prière. C’était la grande préoccupation des chrétiens de Thessalonique ; il y a eu beaucoup de deuils chez eux. Les membres de cette communauté éprouvent un chagrin que l’espérance de la résurrection semble ne pas transfigurer. Pour dissiper leurs préoccupations et leurs inquiétudes, Paul leur explique que la mort n’est pas un obstacle. Il leur ouvre les yeux sur ce qui se passe après la mort : nous serons pour toujours avec le Seigneur. Il ne s’agit pas d’une vague survie ni d’une réincarnation. Notre espérance en Jésus ressuscité s’enracine dans le témoignage des apôtres qui ont donné leur vie pour lui.

L’Évangile nous indique les conditions à remplir pour entrer avec Jésus dans la gloire céleste. Le Seigneur compare le Royaume des cieux à un groupe de jeunes filles qui se prépare à la célébration des noces. Lui-même se compare à l’époux qui est attendu. Ces jeunes filles doivent veiller pour partager la joie de la fête. Le moment venu, le cortège nuptial devait s’avancer avec des lampes allumées. C’est une manière de dire que nous nous préparons à cette grande rencontre en gardant notre cœur en état d’éveil.

Cette lampe qui doit rester allumée, c’est celle de notre foi et de notre amour. Au jour de notre baptême, nous avons reçu un cadeau extraordinaire. Mais ce cadeau, c’est un peu comme le téléphone portable : il faut le recharger chaque jour, sinon il ne sert plus à rien. Si nous voulons que notre vie porte du fruit, nous avons besoin d’être reliés au Christ. L’huile qui ne doit jamais manquer c’est la prière, la Parole de Dieu, les sacrements. Si nous n’avons pas cette huile, notre lampe s’éteint, notre vie ne porte pas de fruit.

L’histoire de ces jeunes filles prévoyantes et imprévoyantes nous fait penser à une autre parabole de l’Évangile : il s’agit de cet homme prévoyant qui écoute la Parole de Dieu et qui la met en pratique. Il est comparable à un homme qui a bâti sa maison sur le roc et qui ne craint ni le vent ni les torrents. Par contre, l’insensé, l’insouciant qui a construit sur le sable s’expose à la ruine. Au lieu de construire sa vie sur Dieu, il a construit sur des valeurs qui n’en sont pas. Il nous fait penser à celui qui dit : “Quand j’aurai du temps, il faudra que je remette de l’ordre dans ma vie.” Pourquoi remettre à “quand j’aurai du temps” ou à “quand je serai à la retraite ?”

Cet Évangile nous renvoie donc à notre vie : de quel côté sommes-nous ? Des prévoyants ou des insensés ? L’insensé a construit sa vie sur du sable. Il est victime de la folie de celui qui s’oppose à Dieu et qui l’a mis en dehors de sa vie. Il s’est détourné de Dieu. Les sages, les prévoyants sont ceux et celles qui ont choisi de s’installer dans la fidélité. Ils se sont nourris de la Parole de Dieu et des sacrements. Ils se sont donnés du temps pour la prière.

La première lecture est extraite du livre de la Sagesse. Elle nous donne le témoignage d’un croyant qui chante sa foi. À la lumière de l’Évangile, nous comprenons que la Sagesse dont il est question, c’est le Christ lui-même. Il apporte à tous ceux qui le cherchent lumière, joie et espérance. Il illumine notre vie et nous montre le chemin. Le Christ nous rend capables de l’accueillir lorsqu’il se présente dans notre vie. Il se présente chaque jour et nous sommes invités à l’accueillir avec amour et prévenance. Notre foi doit être une recherche, un désir de Dieu, une ouverture de nous-mêmes qui nous remet en route chaque jour.

La liturgie de ce dimanche qui vient nous rappelle que c’est l’amour de Dieu qui doit imprégner notre vie. C’est ainsi que nous entretenons notre désir de Dieu et de son Royaume. Cette provision d’huile précieuse nous est offerte chaque dimanche à la messe. La Parole de Dieu et l’Eucharistie sont une nourriture qui nous permet de rester en état de veille. C’est chaque jour que le Seigneur vient à notre rencontre pour nous modeler à son image. En ce jour, nous le supplions : “Toi qui es Lumière, Toi qui es l’Amour, mets en nos ténèbres ton Esprit d’amour.

Nous nous retrouvons en communauté demain à 10h30 h devant notre télévision ou notre portable pour vivre les mystères du Seigneur. Le lien vous a déjà été proposé hier mais vous le retrouvez dans cette lettre d’aujourd’hui.


Messe de ce dimanche 8 novembre retransmise en direct

Vous pourrez suivre la messe de ce dimanche célébrée par le père Daniel au centre paroissial de Saint-Orens à 10h30, en direct, en cliquant sur l’image ci-dessous :


Intentions de messe ce dimanche

A Saint-Orens, 10h30 :

Pour Charles LÉGUEVAQUES, Christian MOULIS
et pour les défunts des familles HARTMANN et SCHEID


Prière universelle

Les textes d’aujourd’hui nous invitent à la fois à la vigilance et à l’Espérance.
Le Seigneur accompagne notre marche grâce à la lampe de l’Esprit Saint.
Prions-le pour notre monde tenté aujourd’hui par les ténèbres, la violence et la peur.

  1. « La sagesse se laisse trouver par ceux qui la cherchent. »
    Donne à ton Eglise, Seigneur, des chercheurs de sagesse, hommes et femmes remplis de ton Esprit, qui nous guident sur des chemins sûrs et nous aident à discerner le Bien et le Mal.
    Seigneur, nous te prions.
  1. « Il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres qui n’ont pas d’espérance. »
    Pour ceux que la brutalité de ce monde peut décourager et priver d’espérance. Pour nos dirigeants, afin qu’ils retrouvent le désir de servir le Bien Commun dans l’humilité et le respect de chaque personne.
    Seigneur, nous te prions.
  1. Certaines personnes en raison de la pandémie, vivent une situation difficile sur le plan économique. Afin qu’elles gardent courage et qu’elles trouvent le soutien nécessaire, à l’image de l’Evangile de ce jour, soyons des veilleurs et des témoins d’espérance.
    Seigneur, nous te prions.
  1. « Celles qui étaient prêtes entrèrent dans la salle des noces. »
    Donne-nous, Seigneur, de faire partie du cortège de ceux qui veillent et attendent Ton retour dans la prière et la construction d’une paix durable, en nous préparant à la fête éternelle pour tous.
    Seigneur, nous te prions

Seigneur Jésus, maintiens en éveil notre esprit et notre cœur : que jamais la force de notre foi et l’ardeur de notre amour ne s’épuisent avant ta venue parmi nous,
Toi qui vis avec ton Père et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen


Prions et chantons Notre Père


Sont partis cette semaine rejoindre notre Seigneur :

Sur l’ensemble paroissial de Castanet :

René HANSEN, 89 ans, le 2 novembre à Castanet

Marie-Louise BERGE, 92 ans, le 3 novembre à Castanet

Suzanne De VIGUERIE, 90 ans, le 5 novembre à Mervilla

Sur l’ensemble paroissial de Saint-Orens:

Maria FOUREL, 92 ans, le 2 novembre à Escalquens

Marie ROUSSEL, 100 ans, le 3 novembre à Saint-Orens

Guy FAVIER, 75 ans, le 7 novembre à Saint-Orens

Seigneur, accueille-les dans Ta Lumière,
qu’ils reposent en paix auprès de Toi.


Acte de communion spirituelle

Placez vos mains comme si vous veniez communier, en signe de votre faim de l’Eucharistie et de la Grâce que le Seigneur accorde, tandis que vous priez avec la prière suivante :

Seigneur Jésus,

je crois fermement que Tu es présent

dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie.

Je T’aime plus que tout

Et je Te désire de toute mon âme.

Je suis empêché de te recevoir sacramentellement,

Mais je désire ardemment communier avec Toi.

Viens visiter mon âme.

Je T’accueille et je m’unis pleinement à Toi.

Ne permets pas que je sois séparé de Toi.

Amen


Fratelli tutti : Un nouvel extrait chaque jour pour le confinement

La connexion numérique ne suffit pas pour construire des ponts, elle ne suffit pas pour unir l’humanité. […] L’agressivité sociale trouve un espace d’amplification hors pair dans les appareils mobiles et les ordinateurs. […] Le fonctionnement de nombreuses plates-formes finit toujours par favoriser la rencontre entre les personnes qui pensent d’une même façon, empêchant de faire se confronter les différences. Ces circuits fermés facilitent la diffusion de fausses informations et de fausses nouvelles, fomentant les préjugés et la haine ». […] Il faut reconnaître que les fanatismes qui conduisent à détruire les autres sont également le fait de personnes religieuses, sans exclure les chrétiens, qui « peuvent faire partie des réseaux de violence verbale sur Internet et à travers les différents forums ou espaces d’échange digital. Même dans des milieux catholiques, on peut dépasser les limites, on a coutume de banaliser la diffamation et la calomnie, et toute éthique ainsi que tout respect de la renommée d’autrui semblent évacués ». Qu’apporte-t-on ainsi à la fraternité que le Père commun nous propose ? (FT 43-46)


Contacts utiles

Visites aux malades (SEM) :

  • Saint-Orens : 06 87 43 72 30
  • Castanet : 07 68 88 92 11

Équipes d’accompagnement pour les obsèques religieuses :

  • Saint-Orens : 06 04 04 15 77
  • Castanet : 06 71 15 55 14
  • Escalquens et Labège : 07 80 07 37 58

Nous avons besoin de vous , merci pour votre aide


L’image du jour

Bon week-end !

Page 2 of 23

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén