Diocèse de Toulouse - Auzeville, Corronsac, Castanet, Deyme, Mervilla, Pechabou, Pompertuzat, Rebigue

Catégorie : site Page 1 of 33

Funérailles


Messe de rentrée – 26 sept

A Castanet : Le dimanche 26 septembre à 10h30

Réservez ces dates dans votre agenda !

Le mot du Père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Castanet et de Saint-Orens,

« Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu. C’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il va vous sauver ». Voilà ce message que nous avons entendu dans la première lecture. Comprenons bien, cette revanche de Dieu c’est celle de son amour. Il ne prend pas sa revanche contre nous mais contre le mal qui nous atteint et nous abime. Sa revanche c’est de supprimer le mal, c’est faire en sorte que les aveugles voient et que les sourds entendent. La bonne nouvelle c’est que Dieu nous aime plus que tout être au monde. Notre vie connaît souvent des humiliations physiques et morales. Mais le Seigneur est là ; il vient pour nous libérer et nous sauver. Avec lui, le mal ne peut avoir le dernier mot.

Dans la seconde lecture, saint Jacques nous rappelle ce que doit être la réponse de la communauté chrétienne. Les considérations de personnes n’y ont pas leur place. La tentation de ménager les riches et les puissants reste toujours bien présente. Ce comportement est incompatible avec l’Évangile de Jésus Christ. Dieu a choisi les pauvres et les a faits riches dans la foi. Il en a fait des héritiers du Royaume. Voilà une mise au point très forte pour notre société ambiante de surconsommation. Les discriminations y sont toujours bien présentes. Nous pensons à la montée du racisme, au rejet de l’étranger. On évite de fréquenter celui qui n’est pas de notre monde. La mise au point de saint Jacques s’adresse aussi à nous aujourd’hui.

L’évangile de saint Marc nous montre qu’avec Jésus c’est exactement le contraire. Aujourd’hui, nous le voyons en territoire païen et non en territoire d’Israël. Sa mission n’est pas réservée à un unique peuple. Elle s’ouvre à tous. C’est là qu’il va guérir un sourd muet. Cet homme représente tout un peuple pratiquement fermé à la Parole de Dieu. Il est incapable de proclamer les merveilles de son Créateur. Il est sourd à la bonne nouvelle de l’Évangile. Sa rencontre avec Jésus a été quelque chose d’extraordinaire. Un mot résume bien toute l’action du Christ : « Effata » (ouvre-toi). Jésus vient nous ouvrir à Dieu, aux autres, à tous les autres.

Cet homme handicapé nous ressemble. Même si nous entendons et parlons correctement, il peut nous arriver de nous enfermer sur nous-mêmes. Nous pensons à tous ces hommes, ces femmes, ces jeunes qui sont « bouclés » dans leur solitude. Ils sont incapables de communiquer avec les autres. Ils vivent repliés sur eux-mêmes, sans relation, sans ami, sans travail, sans conversation. Rien ne les intéresse en dehors de leur « moi ». Nous vivons dans un monde super médiatisé, mais beaucoup continuent à vivre dans
l’individualisme. Chacun y cherche à tout prix à ménager ses intérêts et ses privilèges. Cette attitude nous rend sourds aux drames du monde et au bien commun.

À travers cet évangile, saint Marc s’adresse aussi aux chrétiens. Il vient nous montrer ce qui se passe quand nous sommes sourds à la Parole de Dieu. À cause de cette surdité, nous ne pouvons que bégayer un témoignage que le monde ne peut comprendre. Mais Jésus est là comme autrefois. Il fait sans cesse le premier pas vers nous. Comme autrefois, il continue à nous dire « OUVRE-TOI ». C’est avec lui et par lui que se réalise en nous l’ouverture du cœur, des yeux, des oreilles et de la bouche. C’est Jésus seul qui établit notre communication avec Dieu. Il est le médiateur qui nous permet d’entrer en conversation avec Dieu. Toutes les guérisons qui nous sont rapportées dans l’Évangile nous révèlent la guérison profonde que Jésus vient réaliser en nous.

Quand Jésus nous dit « Ouvre-toi », c’est pour nous ouvrir à la Parole de Dieu. Cette parole nous la découvrons en lisant la Bible. C’est dans notre vie de tous les jours et à travers les divers événements que Dieu nous parle. La Bible, l’Évangile, nous donnent de pouvoir de décoder le langage de Dieu à travers toutes les réalités de la vie. Alors oui, prenons le temps de nous nourrir de cette Parole de Dieu pour qu’elle transforme réellement notre vie. Elle nous est donnée pour que nous comprenions à quel point Dieu nous aime.

Le mot du Père Daniel (juillet 2021)

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Saint-Orens et de Castanet,

LES VACANCES : UN TEMPS DE GRÂCE ET DE RENCONTRE DES AUTRES !

« Venez-vous reposer un peu » dit Jésus à ses disciples, alors qu’ils reviennent de mission et que la foule les assaille et ne les laisse pas en paix. Jésus les invite à se retirer pour se reposer et refaire leurs forces.
Le temps des vacances arrive comme un temps qui nous est donné pour refaire nos propres forces. De manières diverses au cours d’une année de travail nous nous dépensons sans avoir toujours le temps de prendre vraiment du repos. Le temps des vacances d’été est le plus long de l’année. Il nous permet de nous refaire véritablement.

REFAIRE NOS FORCES POUR SERVIR.

Nous sommes appelés à servir, à donner dans tout ce que nous faisons. Un chrétien, c’est celui qui marche à la suite du Christ dans tout ce qui fait sa vie. Que ce soit au travail, dans les loisirs ou en famille, nous sommes appelés à suivre le Christ en servant. Tout est important pour un chrétien parce que le Christ nous appelle partout où nous vivons. Cela demande de l’énergie parce qu’il s’agit de donner. Mais nous ne pouvons donner que ce que nous avons reçu. C’est pour cela qu’il est important de nous ressourcer sinon nous nous épuiserions. Le temps des vacances est donc le bienvenu. Il nous est donné pour faire le plein à tous les niveaux.

REVENIR À LA SOURCE.

Le temps du repos nous amène à prendre davantage conscience de ce que nous sommes. Ce faisant, nous revenons à la source de notre vie. Lorsque nous avons la joie de contempler les beautés de la nature, en nous promenant dans la campagne ou en marchant au bord de la mer, nous sommes mis en présence du créateur qui nous comble de ses biens. Nous prenons conscience que ce n’est pas un Dieu lointain, ou simplement un architecte ou un horloger au sens de Voltaire qui nous a donné ce qui existe. Non. Nous faisons l’expérience de ce Dieu tout proche dont nous parle la bible.

Dieu nous a parlé en Jésus. Il nous parle sans cesse par lui. L’Ecriture sainte est à notre disposition. Puissions-nous pendant les vacances ouvrir davantage notre Bible pour découvrir ce Dieu qui nous invite à le laisser entrer. Les vacances peuvent être l’occasion de lire tel ou tel livre qui nous permettra d’approfondir notre connaissance de Dieu ou de témoins qui ont vécu de Lui. Ceux-ci pourront fortifier notre foi et nous donner de la force lorsque nous nous sentons découragés.

Pendant les vacances, nous disposons davantage de notre temps, puissions-nous l’utiliser pour vivre les temps de prière proposés par l’Eglise. Les vacances sont aussi des temps de visite et de propositions en tous genres. Puissions-nous choisir ce qui peut nous aider à grandir dans notre relation à ce Seigneur qui marche avec nous.

FAIRE LES BONS CHOIX.

Le temps des vacances passe vite. Nous ne pourrons pas tout faire. Il importe que nous soyons maîtres du temps qui nous est donné. Pour ne pas nous laisser emporter contre notre gré, demandons-nous quels choix nous avons à faire pour ne pas nous disperser mais nous ressourcer vraiment. Ainsi nous ne gaspillerons pas notre temps. Mais nous en ferons un temps plein et utile. Un temps donné comme un cadeau pour Dieu et les autres.

Pèlerinage à Lourdes du 26 au 28 août

L’HOSPITALITÉ Diocésaine de Toulouse à LOURDES
Pour marcher et prier avec Marie !

L’Hospitalité Diocésaine de Toulouse est un groupement de bénévoles chrétiens, engagés dans l’accueil et l’accompagnement à Lourdes
de pèlerins âgés ou souffrants.

Cette année, nous marcherons et prierons avec Marie,

« Je suis l’Immaculée Conception »

Pèlerinage diocésain des malades du 26 au 28 août 2021 (date limite d’inscription le 25 juillet 2021)

  • Pèlerin : vous souhaitez être accompagné ? Des hospitaliers vous aideront à Lourdes.
  • Hospitaliers : Vous avez de l’énergie à donner ? Devenez serviteur bénévole !

Votre intention de prière sera portée à la Grotte de Lourdes par les pèlerins et hospitaliers et présentées lors de la messe du 27/08/2021 (à déposer dans la boîte située à l’entrée de l’église à droite)


Informations concernant le pèlerinage de l’hospitalité diocésaine à Lourdes du 26 au 28 août 2021

Pour des raisons liées à la pandémie en cours, l’hospitalité n’accompagnera que des pèlerins autonomes ou accompagnés par une personne pouvant loger dans une même chambre.

  • Arrivée le jeudi 26 août en fin de matinée sur Lourdes.
  • Transport covoiturage privilégié.
  • Hébergement en hôtel uniquement (pour raison sanitaire).
  • Journée diocésaine : 27 août 2021.
  • Fin du pèlerinage le samedi 28 août : 17 h 00.

Inscription jusqu’au : 25 juillet avec signature d’une charte sanitaire.

Les modalités d’inscription peuvent évoluer en relation avec les mesures sanitaires en vigueur au moment du pèlerinage.

Informations – inscriptions auprès du responsable du secteur :
Bénédicte Picauron
06 70 77 95 70 – benedicte.picauron.31@gmail.com

Dans le cas d’une première inscription contacter le : 06 45 50 82 83 – christophefederici77@gmail.com

Université chrétienne d’été à Castanet

L’Université Chrétienne d’Eté de Castanet prépare sa 13ème édition qui aura lieu les 30 juin, 1er et 2 juillet 2021.

Cette manifestation se donne pour objectif de faire se rejoindre la réflexion universitaire ou théologique avec celle de tout citoyen, quelle que soit sa croyance religieuse.

Elle a choisi pour thème cette année : « Le bonheur, c’est par où ? »

Les sujets qui seront abordés pourraient apporter des notes d’espérance après cette période troublée.

Pour plus d’informations cliquez ICI

Communiqué de presse en cliquant ICI

La lettre du Père Daniel

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule.

Le soir venu, Jésus dit à ses disciples :

« Passons sur l’autre rive. »

Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque,

et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête.

Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait.

Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent :

« Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? »

Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! »

Le vent tomba, et il se fit un grand calme.

Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ?

N’avez-vous pas encore la foi ? »

Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux :

« Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Frères et sœurs bien-aimés des ensembles paroissiaux de Saint-Orens et de Castanet,

Les textes bibliques de ce dimanche nous invitent à passer de la peur à la confiance. Nous savons tous que cela n’est pas facile, surtout quand nous sommes confrontés à des tempêtes. La première lecture nous parle de Job, quand il se trouve douloureusement éprouvé par le mal. Il reproche à Dieu de rester muet devant la souffrance qui lui est infligée et qui lui paraît injuste ; mais Dieu lui répond en affirmant sa puissance sur la mer, et, à travers elle, sur tout ce qui détruit l’homme. La suite de ce récit nous montrera que Job va retrouver une situation bien plus belle que celle qu’il avait au début.
Ce cri de souffrance est toujours d’actualité : des hommes, des femmes et des enfants sont douloureusement éprouvés par la maladie, la pauvreté, la famine. Beaucoup n’ont plus la force de crier vers le Seigneur ; nous pouvons le faire en leur nom. Ce cri est une prière que Dieu entend. La bonne nouvelle c’est qu’il ne nous laisse pas désespérés. Il ne cesse de venir vers nous.

Toutes ces souffrances qui accablent notre monde, le Christ les a prises sur lui ; c’est la grande découverte de Paul : Jésus est mort pour tous les hommes en portant le poids de leur mal ; nous ne devons plus rester centrés sur nous-mêmes mais sur lui qui est mort et ressuscité pour nous. Notre priorité absolue doit être d’accueillir cette vie nouvelle qu’il nous a obtenue par sa Passion et sa mort ; c’est une vie essentiellement caractérisée par un immense amour.

Dans l’Évangile, nous voyons que c’est cet amour qui pousse le Christ vers “l’autre rive”. Pour comprendre cette décision, nous devons comprendre qu’il ne s’agit pas seulement de l’autre côté du lac. C’est d’abord celle du monde païen. Jésus veut le rejoindre là où il en est. Il veut le libérer des puissances du mal et lui annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile. C’est une manière de dire qu’il n’est pas venu pour le seul peuple d’Israël mais aussi pour tous les hommes du monde entier. Il veut que tous aient la vie en abondance.

Mais au moment de la traversée, les puissances du mal se déchaînent pour faire obstacle à cette annonce de l’Évangile. Elles veulent engloutir la barque de la Parole pour l’empêcher d’atteindre cette autre rive. Ce qui est étonnant dans cet évangile, ce n’est pas la peur des disciples ni leur crainte quand ils reconnaissent Jésus comme Dieu. Le plus surprenant c’est la question qu’il leur pose : “Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ?

Quand on se trouve sur un bateau mal maîtrisé, face à une violente tempête, on a vite fait d’avoir peur. Quand saint Marc écrit son évangile, il s’adresse à des chrétiens persécutés. L’Église est un peu comme la barque de Pierre en train de couler. Ils ont l’impression que Jésus dort. Alors, ils l’appellent au secours : “Seigneur, sauve-nous ; nous périssons.” Et dans son Évangile, Marc leur rappelle ce qui s’est passé autrefois avec Jésus et les Douze sur la mer. Ils étaient complètement désemparés par la violente tempête qu’ils ont dû affronter. Mais avec Jésus, les puissances du mal n’ont jamais le dernier mot.

Si nous voulons être fidèles au Christ, nous sommes appelés à sortir de notre petit confort et à le suivre vers l’autre rive. De nombreux prêtres, religieux, religieuses et laïcs ont quitté leur famille, leurs amis pour aller vers l’inconnu. Ils ont traversé les océans pour annoncer Jésus à des peuples qui ne le connaissaient pas. Et actuellement, nous voyons des prêtres africains, indiens ou autres qui ont quitté leur famille et leur pays pour venir nous évangéliser. L’Évangile doit être annoncé à tous.

Cet évangile est une bonne nouvelle pour notre Église et notre monde confrontés aux tempêtes de la vie. C’est surtout un appel à la foi. Le Seigneur marche à nos côtés. Il est sur la barque de Pierre. Depuis le matin de Pâques, nous sommes passés sur “l’autre rive” celle de la “recréation” du monde. Désormais, plus rien n’est comme avant. Nous vivons de la vie nouvelle du Ressuscité. Cette vie doit être remplie de solidarité, de partage, de justice. Désormais, nous pouvons vivre comme le Christ, non pour être servis mais pour servir. Nous pouvons affronter les mêmes combats que lui pour maîtriser toutes les tempêtes des hommes, celles du mal et de la haine sous toutes ses formes. Avec lui, nous sommes assurés de la victoire.

Le Seigneur est toujours là au cœur de nos vies. Son Eucharistie nous le rappelle. Quelles que soient les tempêtes, et même s’il semble dormir, il veille sur nous comme sur son bien le plus précieux. Il est proche de nous, en nous. Il est notre lumière et notre salut. Rien ne saurait nous séparer de son amour.


Atelier floral du Pèlerinage à Pibrac

Pour l’activité de l’atelier floral du Pèlerinage à Pibrac, nous vous serions très reconnaissants si vous le pouvez, de nous donner des fleurs de votre jardin ou d’ailleurs, que vous veniez ou pas. Toutes sortes de fleurs seront les bienvenues !

Merci de les déposer le vendredi 25 juin entre 17h et 19h à l’église de Saint-Orens.


Pèlerinage inter paroissial le 27 juin

Dimanche 27 juin, pèlerinage inter paroissial à Pibrac,

dans le cadre de « Laudato Si »,

Programme de la journée en cliquant ICI

Se retrouver, marcher, prier, chanter, déjeuner ensemble, partager des ateliers et enfin vivre une belle célébration.

Une feuille d’inscription est affichée à la sortie des églises,

vous pouvez y écrire votre nom.


Lieux et horaires des messes ce week-end


Intentions de messe ce week-end

A Pompertuzat

Pour Gaston, Victoria et Jeanne LAMY et pour Jean-Louis ECHAVIDRE


Pour demander une intention de messe :

A Castanet :

  • par mél : secretariat@paroissecastanet.fr
  • Par courrier : Presbytère – 2 rue Jean Gironis – 31320 Castanet
  • Dans la boîte aux lettres du presbytère (écrire « intention » sur l’enveloppe)

A Saint-Orens :

  • par mél : secteur.storens@gmail.com
  • Par courrier : Presbytère – Place du Souvenir – 31650 SAINT-ORENS
  • Dans la boîte aux lettres du presbytère (écrire « intention » sur l’enveloppe)

Ou en vous rendant au secrétariat

(Voir rubrique Contacts utiles en bas de cette lettre)

Offrande demandée : 18 €


Vont se marier ce samedi

A Escalquens :

Camille et Fabrice

Caroline et Thibault

Souhaitons-leur une belle vie ensemble, beaucoup de bonheur, accompagnés par notre Seigneur


Sont partis rejoindre notre Seigneur

Sur l’ensemble paroissial de Saint-Orens :

Lucienne ROUQUIER (95 ans) le 15 juin à Saint-Orens

Thérèse ALZIEU (83 ans) le 18 juin à Escalquens

Seigneur, accueille-les dans Ta Lumière,

qu’ils reposent en paix auprès de Toi.


Nous avons besoin de vous , merci pour votre aide


Bon week-end !

Fête des enfants de l’éveil à la foi le 19 juin

La fête diocésaine des enfants de l’éveil à la foi et leur famille aura lieu le samedi 19 juin 2021, de 10h à 16h à l’école du Caousou, 42 avenue Camille Pujol, à Toulouse

Monseigneur Le Gall invite tous les enfants de 3 à 6 ans à se rassembler pour partager, prier et célébrer autour de la mission que Dieu nous confie.

Sors de ta maison, pars en mission !

Venez vivre une aventure avec Jésus.

À travers un grand jeu, des chants, la prière, une célébration de la Parole, les enfants vont découvrir qu’ils sont eux aussi missionnaires. Ils peuvent déjà s’imprégner du thème avec le chant de notre rencontre : baptisés, envoyés.

Pour s’inscrire à la fête, merci de remplir le formulaire en ligne ICI

Plus d’informations en cliquant ICI

La lettre du Père Daniel

Bonjour à tous !


Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Ce que vous faites pour devenir des justes,

évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer.

Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous

auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l’aumône,

ne fais pas sonner la trompette devant toi,

comme les hypocrites qui se donnent en spectacle

dans les synagogues et dans les rues,

pour obtenir la gloire qui vient des hommes.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu fais l’aumône,

que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,

afin que ton aumône reste dans le secret ;

ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Et quand vous priez,

ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout

dans les synagogues et aux carrefours

pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.

Amen, je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire- toi dans ta pièce la plus retirée,

ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ;

ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu,

comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite

pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;

ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,

mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;

ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Le mot du père Daniel

Samedi dernier, les 14 jeunes du MEJ et de l’aumônerie de Castanet se sont retrouvés à l’abbaye de Boulaur pour vivre leur retraite de profession de foi.

Nous avons vécu une belle journée, accompagnés par la prière des sœurs, leur enseignement sur le Credo et un témoignage sur une vie bien particulière, celle des cisterciennes : prier, travailler et vivre la vie fraternelle.

Les parents accompagnateurs avaient prévu un emploi du temps harmonieux, laissant place aux jeux, à la prière et à la vie fraternelle.

Les jeunes ont fait la connaissance de Claire de Castelbajac, qui a toujours été animée d’une foi joyeuse.

Je vous confie ces jeunes afin qu’ils grandissent dans la foi de l’Église et dans la charité fraternelle.


Fête des enfants de l’éveil à la foi le 19 juin

La fête diocésaine des enfants de l’éveil à la foi et leur famille aura lieu le samedi 19 juin 2021, de 10h à 16h à l’école du Caousou, 42 avenue Camille Pujol, à Toulouse

Monseigneur Le Gall invite tous les enfants de 3 à 6 ans à se rassembler pour partager, prier et célébrer autour de la mission que Dieu nous confie.

Sors de ta maison, pars en mission !

Venez vivre une aventure avec Jésus.

À travers un grand jeu, des chants, la prière, une célébration de la Parole, les enfants vont découvrir qu’ils sont eux aussi missionnaires. Ils peuvent déjà s’imprégner du thème avec le chant de notre rencontre : baptisés, envoyés.

Pour s’inscrire à la fête, merci de remplir le formulaire en ligne ICI

Plus d’informations en cliquant ICI


La pause musicale


Pèlerinage inter paroissial le 27 juin

Dimanche 27 juin, pèlerinage inter paroissial à Pibrac,

dans le cadre de « Laudato Si »,

Programme de la journée en cliquant ICI

Se retrouver, marcher, prier, chanter, déjeuner ensemble, partager des ateliers et enfin vivre une belle célébration.

Une feuille d’inscription est affichée à la sortie des églises, vous pouvez y écrire votre nom.


Université chrétienne d’été à Castanet

L’Université Chrétienne d’Eté de Castanet prépare sa 13ème édition qui aura lieu les 30 juin, 1er et 2 juillet 2021.

Cette manifestation se donne pour objectif de faire se rejoindre la réflexion universitaire ou théologique avec celle de tout citoyen, quelle que soit sa croyance religieuse.

Elle a choisi pour thème cette année : « Le bonheur, c’est par où ? »

Les sujets qui seront abordés pourraient apporter des notes d’espérance après cette période troublée.

Pour plus d’informations cliquez ICI

Communiqué de presse en cliquant ICI


Bonne journée !

Pèlerinage inter paroissial le 27 juin

Dimanche 27 juin, pèlerinage inter paroissial à Pibrac,

dans le cadre de « Laudato Si »,

Programme de la journée en cliquant ICI

Se retrouver, marcher, prier, chanter, déjeuner ensemble, partager des ateliers et enfin vivre une belle célébration.

Une feuille d’inscription est affichée à la sortie des églises, vous pouvez y écrire votre nom.

Page 1 of 33

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén